Sada NDIAYE, un Éternel Transhumant

Sada Ndiaye rejoint le président Macky Sall. Il l’a fait à certain de ses proches à la suite d’une rencontre avec ce dernier.

Le maire de Nguidjilogne a été travaillé au corps par l’oncle du président, Samba Thimbo et le député Farba Ngom. Selon nos sources tout est parti de Fatick où le maire de Guidilogne qui est un proche de l’oncle de Macky Sall, Samba Thimbo est allé présenter les condoléances à ce dernier qui venait de perdre sa fille de 41 ans dans un incendie, plus tard sa femme.

Après avoir été au service du Parti socialiste d’Abdou Diouf jusqu’à sa chute en 2000, Sada Ndiaye arrêté et jugé pour sa gestion «calamiteuse» du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud), va rejoindre Me Wade qui venait d’accéder au pouvoir. L’ex-président fera du maire de Guidilogne, un député. Durant son séjour à l’Assemblée nationale, le nom de Sada Ndiaye sera collé à une loi célèbre qui porte d’ailleurs son nom et qui a écourté le mandat du président de l’Assemblée nationale de l’époque Macky Sall, le ramenant de 5 à 1 an. Au Pds, Sada Ndiaye faisait partie des chouchous de Me Abdoulaye Wade et son fils Karim qui lui ont confié le très stratégique poste de secrétaire général chargé des élections. Cependant, dans l’opposition  depuis la chute de Me Wade en2012, cet administrateur civil qui a été un éphémère Préfet à Nioro Du Rip, dans la région de Kaolack, s’est montré particulièrement virulent contre Macky Sall. «Tout ce qui peut amener Macky Sall à la cohabitation, je suis preneur. Le président Wade, depuis 3 mois, nous dit qu’il faut travailler dans le sens de mettre en place une coalition gagnante, constructive et positive. Si à Dakar, en mettant Khalifa Sall tête de liste, on peut gagner, il n’y a aucun problème. Khalifa et nous avons le même combat qui est de renverser ce régime par tous les moyens légaux et de droit», martelait-il dans l’une de ses sorties médiatiques. Ailleurs, il accusait le chef de l’Etat d’avoir «piétinés, les sanctuaires profanés. On constate que de 2012 à 2017, Macky Sall est dans sa logique d’écraser les opposants. Hier, c’était le Pds. Macky et son gouvernement sont mal placés pour juger de la mauvaise gouvernance supposée de Khalifa Sall. Le chef de l’État a dit à Kaffrine qu’il a mis des dossiers sous son coude. Donc, lorsqu’on n’a pas les grâces du coude de Macky, on est placé sous mandat de dépôt et les rapports de l’Ofnac et de l’Ige sont du chiffon ».

Sada Ndiaye disait également du président de l’Apr ceci: «Macky Sall a dit qu’il était pauvre alors qu’il était multimilliardaire. Tout ce que le Fouta a et tout ce que les foutankais ont c’est grâce à Dieu et au président Abdoulaye Wade. Et depuis l’indépendance à nos jours personne n’a réalisé ce qu’Abdoulaye Wade a fait pour le Fouta. Et pour rien au monde Macky Sall ne devrait accepter cela car sa maman est de Nguidjilogne. Sans Abdoulaye Wade, Macky Sall ne serait devenu ce qu’il est aujourd’hui. en 2006, c’est Abdoulaye Wade qui m’a dit d’amener Macky Sall au Fouta pour qu’il connaisse ses parents».

L’As

In the Spotlight

Italie: Bruno Le Maire remis à sa place par Matteo Salvini

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La future coalition gouvernementale italienne a annoncé des mesures anti-austérité qui ont notamment fait réagir le ministre français de l’Economie et des Finances. Après avoir mis en garde Rome, Bruno Le Maire a reçu une [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*