SAISIE DE BILLES DE BOIS VERT A TANKON Des gambiens en fuite trahis par leurs pièces d’identité

Une saisie de six troncs de bois de veine a lieu hier, jeudi 5 septembre au village de Kounkoussou dans la communauté rurale de Tankon dans le nord de la région de Sédhiou. L’exploitant est interpelé mais ses clients venus de la Gambie ont réussi à s’enfuir. Leurs pièces d’identité trouvées sur place ont confirmé leur provenance.bois_billes

Cette saisie porte sur six billes de troncs de bois de veine convoyées à bord de quatre charrettes à traction animale dont un ayant réussi à s’enfuir, renseignement plusieurs sources concordantes. Elle a lieu au village de Kounkoussou à cinq kilomètres de la frontière avec la Gambie dans la communauté rurale de Tankon.

Un homme habitant ce village supposé être le cerveau de cette exploitation frauduleuse est interpellé et placé sous surveillance par les forces de sécurité de Bounkiling. Ses clients, venus payer ce bois, sont de nationalité gambienne, une identité authentifiée par leurs pièces administratives abandonnées sur les lieux au moment de leur fuite dès leur interpellation par des membres des comités de surveillance des forêts terrés dans plusieurs secteurs de la bande frontalière.

Un chef de village ayant requis l’anonymat ajoute que des convois du genre transitent très souvent ce secteur nord de Tankon en direction de la frontière, comme pour attester de l’ampleur des coupes de bois vert. Le péril est assez manifeste exacerbé par l’insécurité ambiante qui règne dans la zone. En attendant une thérapie définitive au mal, les forêts reculent à grands pas laissant derrière une clairière.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*