Salon du tourisme aux Etats-Unis : Le ministère répond à Mamadou Tall

Formellement mis en cause dans la campagne négative que connaît le Sitaf, Bamba Mbow de la cellule de promotion du tourisme au ministère balaie les accusations et donne sa version.Youssou Ndour Chanteur Ministre

«Aujourd’hui, nous pouvons dire une chose : nous sommes parfaitement clean dans notre tête. Nous l’avons soutenu autant que possible. Le premier report de la manifestation, M. Tall l’a décidé de lui-même, quand je lui ai fait remarquer que sa manifestation risquait de tomber avec le Thanksgiving (Grande fête annuelle américaine, Ndlr). Quand il a rencontré le ministre, ce dernier lui a renouvelé l’appui institutionnel.

Nous avons écrit toutes les lettres, et on a tenu ensemble sept réunions, dont la dernière a eu lieu la semaine dernière, avec le secrétaire général. Il y a trois semaines, on l’a convié à une rencontre au ministère, en présence d’un représentant du ministère des Affaires étrangères, du chargé de communication et marketing de l’Aibd, d’un représentant de l’Adepme. Tous, nous lui avons fait comprendre que nous étions disposés à l’accompagner.

(…) L’une des choses qui ont fait traîner les choses, c’est quand on lui a demandé de nous apporter la preuve qu’il avait réservé la location du site où devait se tenir la manifestation. Une simple plaquette imprimée n’est pas une garantie, car de notre côté, si nous libérons l’argent du contribuable sénégalais, nous devons pouvoir justifier son utilisation. L’autre preuve que nous lui avons demandée, c’était la garantie qu’il avait invité les professionnels du tourisme dont il nous parlait. Il n’a pu nous la fournir.»

Le Quotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*