Scandale: Pour renverser Gbagbo, le complot français fomenté au Canada

Les uns après les autres, les masques du complot contre Gbagbo tombent.

Elle est ivoirienne, chrétienne évangé- liste. Elle et son époux sont membres de l’Eglise du pasteur Jean Turpin. l’Eglise s’appelle le Centre Réveil. Elle est à orléans, près d’ottawa. Ayant entendu beaucoup de nos compatriotes dire que les partisans du président Gbagbo «exagèrent» quand ils accusent la France d’avoir organisé le complot contre laurent Gbagbo, elle a décidé d’écrire son témoignage. la Voie originale en a obtenu copie. Pour des soucis sécuritaires, nous proposons ce témoignage, sous anonymat

Depuis quelque temps, nous enregistrons ici et là des propos selon lesquels le président laurent Gbagbo a été aidé, à un moment, par la France. Faux, archi faux. Ce n’est pas la France qui a mis le président Gbagbo laurent pouvoir en 2000. Ce n’est pas la France qui l’a maintenu. Ce sont les uSA. En 2002, c’est grâce au président Georges Bush que laurent Gbagbo est rentré en toute sé- curité de l’Italie, quand les hommes venus du nord tentaient de le renverser alors qu’il était en visite d’Etat à Rome.

En 2004 encore, lorsque la France tirait sur les Ivoiriens à l’Hôtel Ivoire, ce sont les réseaux chré- tiens canadiens amis au couple laurent et Simone Gbagbo, avec à leur tête le pasteur Jean Turpin, qui sont passés par le pasteur Creflo Dollar proche du président Georges Bush pour demander aux uSA de ne pas se mêler de la crise ivoirienne.

le pasteur Jean Turpin est encore en vie. Son Eglise Le Centre Réveil est à orléans près d’ottawa. Appelez-le si vous doutez de cette information. Ceux qui ont l’occasion de parler au président Gbagbo peuvent lui demander s’il n’avait pas un ami pasteur canadien du nom de Jean Turpin qu’il avait reçu au palais présidentiel. nous étions membres de son Eglise et il nous a tout expliqué, à mon mari et à moi.

Il nous a montré une vidéo dans laquelle il saluait le président Gbagbo et nous a déclaré, solennel, que la France voulait plutôt en finir avec le président laurent Gbagbo. Toujours selon le pasteur Jean Turpin, en 2010, la France de Sarkozy a manipulé le gouvernement Obama, celui du Canada et des autres pays du G8, au sommet du G8 à muskoka, en ontario, au Canada. nous avons toutes les preuves. la France de nicolas Sarkozy s’est servi du retour de l’Imam Kobeissi en Côte d’Ivoire pour convaincre les autres présidents du G8 que le président laurent Gbagbo était un danger. le nouveau président du nigéria, Jonathan Goodluck, qui venait de prêter serment le 06 mai 2010 à la mort du président yar’Adua dont il était le vice-pré- sident, fut invité. l’Afrique du Sud de Jacob Zuma, ayant refusé la combine, la France voulait un grand pays africain. le complot de la chute du président Gbagbo associant les pays du G8 a été monté au sommet de muskoka au Canada, les 25 et 27 juin 2010, par la France de Sarkozy. Résultat, le Canada de Stephen Harper et la Grande Bretagne de David Cameron ont été les premiers pays à demander aux ambassadeurs de la Côte d’Ivoire sous le président Gbagbo de quitter très rapidement leur pays.

La Voie originale

In the Spotlight

Vente de migrants en Libye : Le président nigérien réagit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Le sommet se tiendra en Côte d’Ivoire les 29 et 30 novembre. Selon l’Agence France Presse, le chef de l’Etat nigérien a personnellement demandé à son homologue ivoirien Alassane Ouattara que la question soit évoquée [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*