SELON LE RAPPORT «INCLUSION NUMERIQUE 2014» IL Y AURA 2,9 MILLIARDS D’UTILISATEURS D’INTERNET A LA FIN 2014

Internet ntic_snLe monde va bientôt compter 2,9 milliards d’utilisateurs d’internet. L’information est fournie par le nouveau rapport sur le numérique intitulé «Inclusion numérique 2014» publié depuis le 4 novembre dernier par le Groupe Special Mobile (GSM) qui représente les intérêts des opérateurs mobiles dans le monde entier.

«Au cours des 30 dernières années, l’Internet a eu un impact majeur sur le monde, transformant la façon dont les individus, les sociétés, les entreprises et les industries fonctionnent et interagissent», peut-on lire dans le rapport. Dans le même document, il est signalé que l’Union internationale des télécommunications (UIT) estime que «les utilisateurs mondiaux d’internet passeront de 1,6 milliard en 2008 à 2,9 milliards à la fin de l’année 2014, ce qui représente environ 40% de la population mondiale». Toutefois, l’organisation internationale a, par la même occasion, révélé que 60% des habitants de la planète ne seront pas connectés, soit environ 4,4 milliards de personnes.
Selon le rapport, «cette lacune sera largement abordée par la croissance de l’internet mobile, qui verra des milliards de personnes se connecter à Internet pour la première fois via un mobile dispositif». Dans cette perspective, ledit groupe estime qu’en 2013 le nombre de personnes utilisant l’internet mobile a atteint 2,2 milliards, et va atteindre 3,8 milliards d’ici à 2020. Cette hausse signalée proviendrait, selon le rapport, des pays en développement, surtout des populations en zones rurales, avec de faibles revenus et des niveaux élevés d’analphabétisme.
C’est donc à partir d’avril 2014, que le GSMA a lancé le programme d’inclusion numérique qui vise à élargir la connectivité mondiale en éliminant les obstacles d’adoption de l’Internet mobile. L’objectif ainsi visé est de «soutenir la connexion d’un milliard supplémentaire de personnes à l’internet mobile». Pour se faire, «le programme collabore avec les opérateurs mobiles, les gouvernements, les acteurs des écosystèmes mobiles et les Organisations non-gouvernementales (ONG)». Le groupe Special Mobile a été formé en 1982 par la confédération des postes et télécommunications européennes (Cept) pour concevoir la technologie mobile paneuropéenne.
In the Spotlight

A LA UNE!

by bishba in A LA UNE 0

Related Posts:Ces hauts magistrats que Macky Sall maintient…Une jeune lycéenne a voulu couper le pénis de son…Ça chauffe ! Ce responsable de l’APR veut brûler…l’APRLes aveux brûlants d’Aïda MbackéBanquerouteL’intégralité De La Longue Déclaration De Politique…Direct [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*