Sénégal: Abdoulaye Wade exige le départ de Macky Sall du pouvoir

L’ex-Président du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade
L’ex-Président du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade
L’ex-Président du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade

Abdoulaye Wade, critique vis-à-vis de la gouvernance du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, vendredi à Dakar, s’est dit favorable à la formation d’une commission de transition afin d’organiser une élection présidentielle en juin ou décembre 2015.

C’est à la Place de l’Obélisque que se sont réunis les nombreux militants de l’opposition à l’appel du Parti démocratique sénégalais (PDS) et du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR). A moins de dix jours de la tenue du XVe sommet de la Francophonie dans la capitale sénégalaise, Abdoulaye Wade, qui a décliné l’invitation que lui a adressée le Président Macky Sall, a lancé: «Nous ne voulons pas troubler le sommet de la Francophonie. Nous souhaitons la bienvenue aux Chefs d’Etat francophones à Dakar».

Ensuite, l’ex-chef d’Etat a signifié que s’il voulait faire un coup d’Etat, il l’aurait fait depuis son retour à Dakar, c’est-à-dire le 25 avril 2014. «Je peux le faire, mais je ne vais pas le faire», a-t-il précisé dans son discours.

Abdoulaye Wade a fait remarquer que tous les secteurs socioéducatifs du Sénégal sont aux arrêts, de même que l’économie étouffée par une gestion catastrophique. Dans la foulée, il a exigé le départ de Macky Sall et la formation d’une Commission de transition   afin d’organiser une élection présidentielle en juin ou décembre 2015.

«Vous avez compris que Macky Sall est incompétent. On doit réclamer son départ à la tête du Sénégal. S’il part, nous allons mettre en place une commission de transition et organiser une élection présidentielle en juin ou décembre 2015», lance Wade aux militants survoltés.

Concernant son fils Karim en prison depuis plus d’un an, Me Wade confie que Macky Sall s’est retrouvé dans une situation confuse, puisque n’ayant jamais trouvé de preuves par rapport à ce que la justice reproche au détenu.

Baba Mballo
© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Salif Keita contre l’inaction suite au meurtre d’une albinos

by Babacar Diop in International 0

L’artiste malien Salif Keita est monté au créneau mardi pour défendre la cause des albinos, lui-même atteint d’albinisme. Il s’est indigné surtout de l’impasse dans laquelle se trouve la procédure judiciaire suite à l’assassinat de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*