SENEGAL-ADMINISTRATION-LOGEMENTS: Patrimoine bâti : 1500 bâtiments conventionnés pour 14 milliards par an

building_chomeursDakar (APS) – Le gouvernement sénégalais espère garder cinq milliards de francs CFA sur les 14 milliards dépensés chaque année sur les 1500 bâtiments pris en location pour usage de bureaux et de logements affectés aux autorités civiles et militaires, selon Aliou Mara, Directeur général du patrimoine bâti.

‘’Aujourd’hui, l’Etat paye 14 milliards par an pour les conventions aussi bien pour les usages de logements qu’à l’usage de bureaux. Sur les 14 milliards, 61% concernent les bureaux, les 39% concernent les logements’’, a-t-il dit, dans un entretien paru dans Le populaire du week-end.

M. Mara a signalé que les logements devraient coûter cinq milliards, alors que la plupart de leurs occupants ne remplissent pas les conditions d’attribution, au frais de l’Etat. ‘’Ce qui est désolant, a-t-il dit, c’est que la majorité des bénéficiaires ne sont pas des ayants-droit.’’

‘’Si on se limitait juste aux logements de fonction et aux logements par nécessité de service, les chiffres ne vont pas monter jusqu’à cinq milliards’’, a-t-il estimé. Les hautes autorités civiles et militaires ont droit aux logements de fonction et d’autres comme les proviseurs de lycée bénéficient des logements pour nécessité de service.

Le directeur du patrimoine bâti évoque une exception sénégalaise. En Afrique, seul le Sénégal conventionne des logements pour loger ses agents. ‘’On peut loger des fonctionnaires, mais à condition qu’il y ait des logements disponibles dans le parc administratifs de l’Etat’’, a-t-il soutenu.

‘’L’Etat ne peut aller louer des maisons pour loger des gens’’, a-t-il relevé rappelant ces locataires bénéficiaient déjà d’une indemnité de logement de 200.000 FCFA avant de parvenir à leurs fins en se faisant octroyer des maisons prises en location pour des montants de 800.000 francs.

‘’Ce n’est pas normal. C’est une augmentation de salaire qui ne dit pas son nom. Le président (Macky Sall) a décidé de mettre de l’ordre dans tous les logements conventionnés’’, a rappelé Aliou Mara qui tient juste à faire respecter le décret 91-490 en la matière.

Selon lui, cette décision pourra entraîner une diminution du coût du loyer Dakar. ‘’Si aujourd’hui, l’Etat change de vision de location de logements, mais automatiquement, le coût du loyer va baisser (…) au bénéfice des populations. C’est l’Etat qui est le régulateur du coût de logements.’’

Jeudi dernier, le président de la République a rappelé à son gouvernement ‘’l’impératif de l’abandon des conventions à usage de logements pour les agents publics au profit d’allocations d’indemnités représentatives’’.

SAB

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*