Sénégal : Bara Tall. Pourquoi le Président Abdoulaye Wade a combattu le groupe Bolloré ( Wade, un vrai Nationaliste Panafricain) rien avoir avec certains rigolos et larbins qu'encense Afrique Médias et consors.

Wade_Conference de presse«Bolloré ne devait pas contrôler l’axe Dakar-Bamako. Laisser ce groupe contrôler en leader le transport maritime et le transport ferroviaire, serait égal à livrer le Sénégal les pieds et les mains liés».

Ces propos sont de Me Abdoulaye Wade, alors Président de la République du Sénégal, a révélé Bara Tall, au cours de son audition devant les enquêteurs de la Crei. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le substitut du procureur spécial, ce mardi. Ce dernier est largement revenu sur les propos tenus par le patron de Jls, qui dit-il voulait lui rafraichir la mémoire sur certains points.

Bara Tall qui a confirmé tous les propos tenus dans ce procès verbal ne s’est pas fait prier pour avouer qu’il a été, pour la circonstance, mis en rapport avec Pape Mamadou Pouye, par Karim Wade pour qu’il les aide à confectionner au mieux un dossier et répondre à l’appel d’offre lancé pour la privatisation de Transrail.

Dès lors, conscient que le groupe Bolloré régnait en maître absolu au Port de Dakar surtout à la zone sud qui englobe les môles 4, 5, 6, 7 et 8 et Dakar Pétrole, avant l’arrivée de Dubaï Port World (Dpw), Me Wade avait pesé de tout son poids pour écarter le groupe français qui avait soumissionné.

Seneweb – Titre: AM

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*