Sénégal: Fodé Sylla veut valoriser le PSE

Fodé-Sylla-1Il est géant comme un baobab et sa fougue se ressent dans sa démarche et dans son parler. Fodé Sylla qui s’est distingué, avec ses bonnes idées à l’Hexagone, s’engage dans un autre combat: celui de son pays d’origine. Sur ses larges épaules, il va porter, en bandoulière, le Plan Sénégal émergent (PSE).

Fodé Sylla n’est plus à présenter. Et le fait d’avoir été nommé, depuis vendredi, ambassadeur itinérant du Sénégal l’a mis encore au-devant de la scène. L’ancien député européen a déjà fourbi ses armes. Jadis président de SOS-Racisme, Sylla a décliné sa feuille de route. Outre les remerciements adressés à Macky Sall, l’unique sujet qu’il a abordé, à Dakar, a porté sur le Plan Sénégal émergent (Pse). «C’est un grand plan stratégique de développement économique et social qui ne consiste pas à répondre à une question ad hoc. C’est une vision futuriste qui peut aider les jeunes. Le plan est structuré et important, et si le Pse réussit, il intéressera les investisseurs qui vont revenir au Sénégal», lance Fodé Sylla, qui s’est notamment occupé, chez Areva, des contreparties sociales des grands contrats entre le géant du nucléaire et ses partenaires africains.

Fodé Sylla compte utiliser son immense carnet d’adresses pour propulser le Pse. «Je suis en train de lire le plan. Il y a des projets structurants». Ainsi, il lance un appel à la jeunesse pour sa compétence, son savoir-faire et la diaspora pour sa capacité financière à investir au bercail. Si Fodé Sylla indique que Macky Sall a été élu dans un moment où le Sénégal était mal vu dans le contexte international, il ajoute qu’en deux ans, l’actuel chef de l’Etat a réussi à marquer l’image du Sénégal dans la sous-région et ailleurs.

Auparavant, Sylla qui est doté de la double nationalité française et sénégalaise a commenté qu’il est rare, qu’un pays ne fasse pas appel à sa diaspora à un moment de son histoire. Lui veut jouer un «grand rôle» au Sénégal parce qu’il estime que sa nomination comme ambassadeur itinérant «est un moment important » et «à terme, cela deviendra aussi important ».

Baba Mballo
© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*