SENEGAL-PRESSE-REVUE Karim Wade et les statistiques des télécommunications au menu

(APS) – La nouvelle mise en demeure adressée à Karim Wade dans l’affaire des présumés biens mal acquis, les gages de neutralité du nouveau ministre de l’Intérieur et le dernier rapport trimestriel sur le marché des télécommunications sont les sujets les plus en exergue dans les quotidiens reçu à l’APS.quotidien

Karim Wade, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, “(fait) face à une nouvelle mise en demeure”, annonce le quotidien L’As non sans rappeler que l’ancien ministre d’Etat avait été déjà inculpé pour un pour enrichissement illicite présumé dont le montant a été évalué à près de 700 milliards de francs CFA.

Selon ce quotidien, “Karim Meïssa Wade est loin de voir le bout du tunnel. Comme s’il était entraîné dans un labyrinthe sans issue, l’ancien ministre des Infrastructures va encore faire l’objet d’un rapport accablant d’expertise”.

“En effet, poursuit L’As, selon l’homme de l’art, des mouvements bancaires pour un montant de plus de 99 milliards de nos francs ont été effectués par les sociétés supposées lui appartenir”.

Ce mercredi, devant le procureur spécial prés la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Karim Wade “pourrait faire l’objet d’une nouvelle mise en demeure qui va déboucher sur une deuxième inculpation”, croit savoir le journal.

Libération note que Karim Wade est appelé à justifier un mouvement de fonds de 99 milliards de francs CFA, tandis que Direct annonce que l’ancien ministre d’Etat “(est) en prison pour 6 mois encore”.

La Tribune revient sur le dernier remaniement ministériel en donnant “les raisons” de la nomination de Abdoulaye Daouda Diallo, un membre de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel), au poste de ministre de l’Intérieur.

Ce choix s’explique par une question de milliards, selon le journal. La Tribune souligne que cette nomination “est purement stratégique”, avant d’ajouter : “Ce sont plutôt des enjeux financiers qui ont pesé sur la balance. Une somme de 30 milliards de francs CFA est ainsi destinée à la construction des gouvernances et autres préfectures à travers tout le pays. Ce programme est financé par la coopération coréenne”.

Le Soleil annonce évoque à sa Une la visite au Sénégal du chef de l’Etat mauritanien Mohamed Abdel Aziz. “Dakar et Nouakchott veulent renforcer leur coopération”, affiche le quotidien national.

Dans sa livraison, le journal souligne également que le nouveau ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo “donne les gages de neutralité” dans l’organisation des élections.

La nomination de ce proche de Macky Sall au poste de ministre l’Intérieur est contestée par certains partis politiques et observateurs. “Abdoulaye Daouda Diallo rassure”, signale à son tour le quotidien Grand-Place.

Les quotidiens livrent aussi les conclusions du dernier rapport trimestriel sur le marché des télécommunications dont les résultats font état d’une percée de Expresso, d’une une perte d’abonnés pour Orange et d’un ralentissement de Tigo.

OID/BK

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*