SENEGAL-PRESSE-REVUE Les quotidiens saluent la fermeture du marché de Sandaga

journaux journalDakar (APS) – Les quotidiens sénégalais du week-end ont salué à leur manière la fermeture du bâtiment central du marché de Sandaga, un patrimoine historique classé qui menace ruine dans le centre-ville de Dakar.

‘’Depuis hier soir à minuit, le marché mythique dénommé Sandaga est fermé pour des raisons de sécurité. Décision du préfet de Dakar Alioune Badara Diop par arrêté portant fermeture provisoire du marché’’, souffle Sud Quotidien qui compare cette mesure à une ‘’bombe désamorcée’’.

Citant le préfet qui intervenait vendredi soir sur le plateau de la RTS1, télévision publique, Walfadjri fait part des mêmes ‘’raisons de sécurité’’, à la base de l’arrêté préfectoral.

‘’L’idée de transférer le marché Sandaga sous d’autres cieux est maintenant concrète. Ce célèbre marché de Dakar a été fermé hier (minuit). Ses occupants seront transférés à l’ex-Camp Lat Dior’’, écrit le journal.

‘’C’est un ouf de soulagement et la satisfaction d’une vieille revendication. Le bâtiment central en état de délabrement très avancé et qui menace de s’effondrer chaque jour (…) sera provisoirement fermé à partir de samedi, dès minuit, dans le but d’être réhabilité’’, signale Le Quotidien.

De son côté, L’Observateur rend compte d’une ‘’réunion secrète’’ entre le président de la République, Macky Sall, et des députés de Bennoo Bokk Yaakaar, le groupe de la majorité récemment secoué par des remous et des dissidences nés du dernier nouvellement annuel du bureau du Parlement.

‘’Malaise à l’Assemblée nationale : Macky face à une crise parlementaire’’, estime le journal qui révèle une autre facette de la rencontre : elle se tient en prélude de la Déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre Aminata Touré, le 28 octobre, à l’hémicycle du Parlement.

‘’La réunion de crise entre le chef de l’Etat et les députés membres de la coalition Macky 2012 n’a été qu’une séance d’exorcisme de six heures au cours de laquelle les parlementaires ont exprimé leur trop plein de colère devant un président de la République (resté) zen’’, affirme L’As qui donne ensuite les résultats de la thérapie : ‘’Macky Sall passe l’éponge et récupère les rebelles’’.

‘’Macky lave le linge sale de ses députés’’, affirme Le Populaire qui signale que ‘’la réunion qui a débuté à 17h a fini au-delà de 23h’’. ‘’Le président (Sall) aplanit les divergences, appelle à tourner la page de la division et invite à repartir sur de nouvelles bases’’, rapporte le même journal.

Le député Cheikh Diop Dionne a été ‘’réhabilité’’ à la même occasion, dit Le Populaire. M. Dionne a écopé récemment d’une suspension de 36 mois pour manquement à la discipline de groupe. Il avait présenté sa candidature au perchoir contre l’avis de la majorité qui soutenait une reconduction de Moustapha Niasse, à la présidence de l’Assemblée nationale.

En sport, la presse quotidienne sénégalaise est toujours dans la perspective du dernier hommage au défunt Bruno Metsu, ancien entraîneur de l’équipe nationale du Sénégal et de sa génération de gloire (2002).

‘’Hommage à Metsu en France: Dunkerque salue l’enfant du pays’’, étale à sa Une et largement en pages ventrales le quotidien sportif dakarois Stades. Le ressortissant français, décédé mardi dernier, sera inhumé lundi prochain au cimetière musulman de Yoff, à Dakar. Sa veuve est Sénégalaise.

SAB

In the Spotlight

LE GHANA « SORT DU FMI » ET RESTE DEBOUT

by bishba in Economie 0

Le Ghana a surpris en claquant la porte au FMI, principal régulateur institutionnel de la finance internationale. Il se prive ainsi d’une manne qui lui tendait les bras. Il se devait donc de vite trouver [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*