SENEGAL-RELIGION-SOUVENIRS: L’OMBRE DE SERIGNE ABDOUL AZIZ SY AL AMINE PLANE SUR LE GAMOU 2017

Tivaouane, 30 nov (APS) – Le président de la commission communication du gamou de Tivaouane, Serigne Hamit Sy, est revenu jeudi sur la trajectoire de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, précédent khalif général des tidjanes, dont l’action s’inspirait d’un management selon lui brillant, qui a produit des ’’résultats satisfaisants’’.
 
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, rappelé à Dieu le 22 septembre dernier, a laissé en héritage “un enneigement complet, inspiré des principes d’un management hors-pair, pour arriver à des résultats satisfaisants’’, a-t-il dit lors d’une cérémonie d’hommage à la mémoire du défunt guide.
 
Il a accompli sa mission ’’avec détermination’’, comme porte-parole et khalif général, faisant également preuve de générosité, d’abord sous l’autorité de ses prédécesseurs dont il était chargé de mettre en œuvre les instructions, en tant que porte-parole.
 
Un rôle qu’il a assumé de longues années durant, sous les ordres de plusieurs de ses prédécesseurs, à savoir son père Serigne Babacar Sy, son oncle Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakk, ses frères Serigne Mansour Sy ’’Borom Daara Ji’’ et Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum.
 
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a été porté à la tête de la confrérie tidjane à la suite du décès de ce dernier, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 mars 2017.
 
Selon Serigne Hamit Sy, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine “a su cultiver durant tout son tout parcours de porte-parole et digne organisateur du mouloud, l’amour du travail bien fait, en homme d’action, afin de satisfaire les différents khalifes généraux des tidjanes, comme l’a toujours souhaité le fondateur de la tarikha, Seydii El Hadji Malick Sy’’.
 
Aussi son ombre va-t-il fortement planer sur l’édition 2017 du gamou, tant il s’était “donné entièrement à la tarikha (tidjane) jusqu’ à son dernier souffle’’, se mettant au service des autres a-t-il dit, en vue de “parfaire le legs de Maodo, dont la vision islamique a fait qu’aujourd’hui le gamou est devenu un évènement religieux majeur au Sénégal, plus particulièrement à Tivaouane”.
 
Al Amine se caractérisait aussi par son investissement dans les activités agricoles à Médina Bouleul Sy, “où des hectares de terre étaient viabilisés et cultivés’’ sous son impulsion, avec très souvent des productions d’un niveau ’’record qu’il finissait par distribuer aux nécessiteux”, a souligné le conférencier.
“A l’approche de la célébration de la Tabaski 2017, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, qui ne connaissait pas le repos, malgré le poids de l’âge et la maladie, a acheté lui-même des moutons de tabaski, qu’il a distribués en personne aux nombreux pères de familles”, ajoute-t-il.
 
D’après le président de la commission communication du gamou, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine va laisser à la postérité “l’exemple d’un homme entier, travailleur, respectueux de son vis-à-vis”, en atteste selon lui les “poèmes émouvants’’ qui lui ont été dédiés lors du symposium organisé à Tivaouane dans le cadre du magal 2017.
 
Son mausolée, situé à côté de la mosquée de Seydi Ababacar Sy, a de même refusé du monde, de nombreux fidèles venus célébrer le gamou s’étant déplacés pour s’y recueillir.
 
BD/BK
In the Spotlight

Présidentielle 2019 : Khalifa est-il le grand favori ?

by James Dillinger in A LA UNE 0

Au  regard de l’adversité politique du moment qui met en duplexe Idy et Khalifa Sall, l’on est en droit de se demander lequel des deux est le favori pour la présidentielle de 2019.A l’évidence   s’il [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*