SENEGAL-UEMOA-ECONOMIE: Lancement de la 4ème édition du Prix Abdoulaye Fadiga pour la recherche économique

Dakar, 30 oct (APS) – La quatrième édition du Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche scientifique a été lancée mercredi à Dakar et en direct dans les huit pays membres de l’Union économique et monétaire Ouest africain (UEMOA) à travers une retransmission par visioconférence dans les agences nationales de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

La cérémonie de lancement s’est déroulée au siège de la BCEAO, avec la participation des représentants de la communauté scientifique, des chercheurs, des doyens de faculté et des universitaires des pays membres de l’UEMOA, à travers tous les sites de la Banque centrale.

Ce prix vise à récompenser les jeunes chercheurs dont les travaux auront apporté un éclairage nouveau sur la politique monétaire et les politiques économiques des pays de l’union, a souligné le gouverneur Thiémoko Meyliet Koné.

La BCEAO consciente que la recherche apporte une efficacité accrue à la conduite de la politique monétaire l’a érigée au rang de ses priorités depuis plusieurs années, a-t-il expliqué dans son discours.

Selon lui, la recherche économique permet d’avoir une vision prospective des mécanismes mis en œuvre dans les économies et d’anticiper les défis majeurs auxquels il faut faire face dans un monde en mutation continue.

A cet égard, la recherche constitue un maillon essentiel dans la définition et la conduite de la politique économique, en général, et monétaire, en particulier.

Le Prix Abdoulaye Fadiga, du nom du premier gouverneur de la BCEAO, a été également institué pour ‘’partager avec les jeunes intellectuels africains les idéaux de cet grand homme qui a fait preuve d’un engagement exceptionnel pour le rayonnement des intellectuels africains dans tous les domaines du savoir’’, a rappelé M. Koné.

Pour la présente édition, les articles des candidats porteront sur l’analyse du financement des économies de l’union et ses interactions avec le secteur financier et monétaire, l’analyse des questions relatives à la croissance économique et à l’évaluation de l’impact des chocs exogènes.

Il s’agit également pour les candidats de faire des productions sur l’évaluation des contraintes relatives à l’intégration économique et financière régionale et de l’examen des questions relatives au commerce international et aux finances publiques.

Le gouverneur de la BCEAO a estimé que chacune de ces thématiques revêtait une importance particulière pour les économies de l’union.

A cet effet, il a invité les chercheurs et les acteurs du monde
universitaire à s’y pencher afin d’apporter des contributions pertinentes susceptibles d’éclairer l’action des décideurs.

Depuis 2008, la BCEAO organise tous les deux ans, le Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique pour permettre aux jeunes chercheurs d’exprimer leurs talents en proposant des solutions aux défis qui interpellent l’UEMOA.

Il s’adresse aux chercheurs ressortissants du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo, qui résident ou non sur le territoire de l’union et âgés de 45 ans au plus.

Le délai de soumission des dossiers de candidature est fixé au 30 juin 2014.

ADL/SAB

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*