Sénégal : un policier condamné pour corruption

La justice sénégalaise a condamné à deux mois de prison avec sursis un policier pris en flagrant délit de corruption dans une vidéo.

Le prévenu a été filmé par des jeunes filles au moment où il commettait le délit pour lequel il a été traduit en justice.

Il a reconnu les faits de corruption active que lui reproche le parquet. ”Je les ai considérées comme mes sœurs (…) Je regrette”, a répondu le policier devant le tribunal des flagrants de Dakar.

Sa peine de prison est moins légère que celle requise par le représentant du ministère public, qui avait demandé un emprisonnement d’un an avec quatre mois de prison ferme.

L’une des auteures de la vidéo a été condamnée à un mois de prison avec sursis pour corruption active et collecte de données à caractère personnel.

Comme le policier, elle va payer une amende de 150 000 francs CFA.

Une autre fille présumée être coauteure de la vidéo a été arrêtée mercredi, dans un quartier de Dakar, pour corruption active présumée.

La vidéo publiée en juillet sur les réseaux sociaux montre le policier en train d’empocher une somme de 3 000 francs CFA après avoir signé une contravention aux jeunes filles.

Ce n’est pas la première fois que les réseaux sociaux sont utilisés pour révéler des faits de corruption ou de mauvais comportements sur la voie publique, au Sénégal.

Un chauffeur de taxi avait été arrêté et condamné à une peine de prison, en 2015, après la diffusion sur Internet d’une vidéo dans laquelle il conduisait sa voiture sur une passerelle réservée aux piétons.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*