Sénégal-USA : Au forum sur la compétitivité, Son Excellence Lewis Lukens confirme l’exemplarité de notre partenariat

En amenant un appui technique et financier pour le 1er forum national sur la compétitivité de l’économie sénégalaise  ce 20 Novembre dernier, son excellence Lewis Lukens (ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Sénégal) réaffirme l’excellent  partenariat entretenu entre nos deux pays. Comme l’a si bien souligné monsieur le premier ministre, il est nécessaire de rendre notre économie plus compétitive en renforçant sa résilience aux chocs de la mondialisation.

 

senegal usa

 

C’est en ce sens que dernièrement j’ai écrit sur divers sujets en interpellant l’opinion nationale et les autorités publiques sur la bonne gouvernance, le développement durable, l’articulation entre la délinquance et l’éducation, avant d’aboutir tout récemment à l’amélioration du cadre de vie des Sénégalais en évoquant la construction d’une nouvelle ville entre Dakar et Thiès. Le triptyque Bonne gouvernance, Développement durable, Education et formation sont dans mon paradigme le moteur incontestable de la compétitivité qui doit mener à une meilleure productivité pour induire à une croissance durable. Ce cercle vertueux, si on le réussit, aura pour but d’améliorer la qualité de vie de nos concitoyens.

 

A cette fin, nous devrons alors surveiller de très prés l’indice de Gini au Sénégal et le réajuster au besoin par des politiques sociales généreuses et volontaristes. Ceci devrait être une recommandation forte de l’USAID et de nos autres partenaires au développement, afin de nous assurer ensemble que les efforts auxquels tous les acteurs réunis dans le cadre du pacte pour la compétitivité ont comme premier objectif l’intérêt national du Sénégal.

 

 

Je profite de ces colonnes pour saluer le travail pertinent et utile de l’USAID dans son partenariat avec l’état du Sénégal et ses partenaires sociaux et privés à travailler sur ce sujet si crucial qu’est la compétitivité de notre pays  dans cette mondialisation. Ce travail entrepris ensemble devrait permettre de trouver de nouvelles parts de marché dans la sous-région et dans le monde.

 

 

Chers partenaires, nous ne saurons arriver à cet objectif ambitieux de croissance en moyenne de 8% comme l’a souhaité son excellence, qu’en travaillant sérieusement sur les leviers que sont la bonne gouvernance, la formation adéquate ciblée des ressources humaines, l’organisation efficace du marché du travail et celui de l’environnement juridique des affaires. Sur le dernier point, les experts juridiques des pays de l’Ohada ont fait une avancée considérable. Toutefois, la corruption fait entorse au bon fonctionnement des affaires. Il faudra alors combattre ce fléau avec détermination. Dans le même temps, on ne pourra faire l’économie de prospective et d’innovation dans notre économie et dans tous les autres domaines.

 

 

Voici les raisons pour lesquelles j’ai abordé avec force détails ces différents sujets pour demander au Président de la République de mettre un contenu consistant au ministère de la promotion de la bonne gouvernance pour lui donner des leviers d’efficience. Et c’est pour cette même raison que j’ai saisi la balle au bond pour appeler de tous mes vœux la tenue des assises de l’éducation que le Président de la République a souhaitée dans son allocution, le jour de l’Aïd El Fitr. Dans le cadre de ces assises on pourra discuter sans complaisance sur la qualité et l’orientation de notre système éducatif. On pourra plancher ensemble avec méthode sur l’excellence de nos filières de professionnalisation. De plus, j’avais suggéré de s’inspirer du modèle allemand qui a déjà fait ses preuves d’efficacité sur ce point. Mon dernier article sur le besoin de recréer nos villes m’a valu plusieurs commentaires et interpellations. Le projet que j’y expose me semble non seulement faisable, mais utile. Il s’agit à mon sens d’une voie efficace pour créer de nouveaux métiers dans notre économie, en boostant l’emploi. La création d’une nouvelle ville devra donc voir naître dans mon approche des TPE/I et PME/I pour la mise en marche d’une économie verte durable qui palliera en partie notre déficit énergétique dont la facture plombe de plus en plus cette compétitivité qui était au cœur de votre forum du 20 novembre 2012. Votre aide dans l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste et dans la recherche et l’innovation pour de nouvelles énergies renouvelables ou alternatives nous serait d’un précieux apport et verra changer le solde de notre balance commerciale de façon sensible. Notre boite à outils dans notre Think Tank règle le problème du financement de ces innovations en proposant  un soutien accru de l’état dans les garanties des fonds à injecter dans l’infrastructure lourde et d’accompagner les banques à mettre en place des solutions de financement innovantes. Ceci en jouant sur les taux, la durée des prêts, l’accompagnement des assurances et des caisses de cotisations salariales et patronales. Eh oui, la qualité et le développement durable ont un coût !

Voici autant de sujets que notre Think Tank compte examiner de façon sérieuse et scientifique dès le début de l’an 2013 pour proposer à nos pouvoirs publics, aux entreprises privées et à nos partenaires au développement que vous êtes, des solutions de politique publique pérennes afin de relever le défi de la transformation du Sénégal dans l’harmonie.

 

 

Je ne saurai finir sans vous remercier de la qualité du partenariat que vous proposez au peuple sénégalais dans le but de son émergence. J’en profite aussi pour vous inciter à mettre au cœur de ce partenariat des exigences de transparence et de bonne gouvernance, au nom de l’amitié de nos deux peuples. Et c’est au nom de cette amitié que je vous présente mes condoléances les plus attristées dans ce drame qui a si durement frappé le peuple américain à Newton.

God Bless Africa – God bless America.

 

 

Mohamed LY email: madanillou@gmail.com  twitter: @ly_mohamed

IPODE – Innovations Politiques & Démocratiques – Paris ce 18/12/2012

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*