Serigne Mbacké Ndiaye théorise une alliance Macky-Karim-Gackou

Serigne Mbacké Ndiaye, Karim Wade, Abdoulaye Wade, BourgiEn réponse au Front des leaders de l’opposition, Serigne Mbacké Ndiaye préconise plutôt une alliance entre Macky Sall, Karim Wade et Malick Gackou. Mais, selon le coordonnateur de la Convergence libérale et patriotique, la réalisation de cette «alliance de pensées» passe par la libération du fils de Abdoulaye Wade.

Serigne Mbacké Ndiaye propose une «alliance de pensées» entre le président de la République Macky Sall, Karim Wade et l’ex-numéro 2 de l’Afp et nouveau président du Grand parti-Suxali Sénégal. En conférence de presse hier, le coordonnateur du mouvement Conver- gence libérale et patriotique (Clp) évoque une jonction des doctrines politiques prônées par les susmentionnés.

«Nous voulons une alliance de pensées comprenant Macky Sall, Karim Wade et Malick Gackou qui, dernièrement, a créé son parti en se réclamant du socialisme-libéral. Nous pensons que dans cette alliance, il y a des convergences qui pourraient permettre de mettre un programme capable de sortir notre pays de la situation dans laquelle il se trouve aujourd’hui», estime Serigne Mbacké Ndiaye.

A l’en croire, les différentes coalitions qui se sont succédé depuis le régime de Abdou Diouf ne se sont basées ni sur une idéologie ni sur un programme.

«Du régime de Abdou Diouf au moment où nous parlons, nous avons toujours eu des alliances qui sont contre-nature. Ces cadres avaient pour ambition de combattre le Président. Une fois que l’objectif est atteint, ils volent en éclats», explique M. Ndiaye, mettant dans cette catégorie l’actuelle coalition présidentielle Benno bokk yaakaar.

En adoptant cette ligne, Serigne Mbacké Ndiaye prend le contrepied de certains leaders de l’opposition comme Mamadou Diop Decroix, Idrissa Seck, Souleymane Ndéné Ndiaye, Abdoulaye Baldé et Malick Gackou qui trament une coalition pour faire face à Macky Sall. Il raille : «C’est une alliance «soupou kandjia». Ça n’a pas de sens.

La seule chose qui les unit est dire : «Qu’il dégage.» Or cela n’est pas un programme.» «Le Pds est en train d’être caporalisé par un groupuscule de responsables» Cependant, souligne l’ancien porte-parole de Wade, la réalisation de cette alliance passe la libération de Karim Wade.

«Nous pensons que le temps de la politique est arrivé. Donc, nous lançons un appel aux hommes qui doivent incarner cette alliance de s’investir politiquement pour la libération de Karim Wade», sollicite le coordonnateur du Clp.

A ce titre, il révèle que des responsables au niveau du Pds ne veulent pas que Wade-fils sorte de prison. Il accuse : «Le Pds est en train d’être caporalisé par un groupuscule de responsables (…) Il y a des responsables qui crient dans les médias pour la libération de Karim.

Mais que dans les faits, la réalité est tout autre. Ils disaient que Karim ne sera pas arrêté et ni condamné. Le contraire s’est produit. Ils ont essayé d’occuper la rue sans succès. Ils doivent admettre qu’ils ont échoué!» Babacar Guèye DIOP bgdiop@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*