Serigne Modou Kara «confiez-moi Les Auteurs Des Crimes Et On Verra Si On Parlera De Meurtre Au Sénégal»

Contrairement aux théoriciens du retour de la peine de mort, Serigne Modou Kara Mbacké dit détenir la solution pour stopper la récurrence des meurtres au Sénégal. Il a invité le président de la République à lui confier la garde des meurtriers et autres assassins. Il a fait cette requête en marge de son Gamou au stade Amadou Barry de Guédiawaye

C’est dans un stade Amadou Barry archicomble que l’initiateur de «Bamba partout», Serigne Modou Kara Mbacké, a communié avec ses disciples venus commémorer le Gamou. Tout de noir vêtu, le marabout s’est baladé, aussi bien à travers ses va-et-vient incessants que par le verbe sur différents thèmes de l’actualité. Abordant le retour de la peine de mort plaidé par de nombreux Sénégalais, le général de Bamba a marqué son opposition à l’application de la loi du talion. A l’en croire, la violence émane de la transgression des normes préétablies et engendre le meurtre comme l’expression excessive de cette violence. Aussi, se présente-t-il comme le meilleur thérapeute des auteurs de meurtres avant de lancer un défi aux autorités. «Confiez-moi les auteurs de ces crimes et quand j’aurai terminé avec eux, on verra si on parlera de meurtre au Sénégal», s’engage Serigne Modou Kara, sous les ovations de ses disciples. Pour lui, il faut d’abord identifier les raisons qui poussent les gens à commettre des crimes. «Est-ce que le meurtrier jouit de toutes ses facultés mentales au moment du forfait? A-t-il prémédité son acte? Le meurtre a-t-il été commis par erreur?», dit-il avant de soutenir : «si on doit couper la main à tous les voleurs, il y aurait beaucoup de manchots dans notre pays. Idem si on doit tuer les auteurs de crime». C’est pourquoi, il s’engage à éradiquer «à sa manière» ce fléau.

«Je vais honorer le Président Sall comme jamais personne ne l’a été»

Le président de la République peut compter sur le soutien indéfectible de Serigne Modou Kara pour les prochaines élections. Au delà des efforts consentis par le chef de l’Etat et son équipe pour mettre le pays sur les rampes de l’émergence, dit-il, son soutien sera d’ordre spirituel. «J’ai été frappé par l’humilité du chef de l’Etat qui, en 2012 à Mbacké, a rendu grâce à Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké à haute et intelligible voix par ces termes : merci Bamba. Des propos qu’il a réitérés à trois reprises à Touba. A sept reprises, le Président Sall a rendu grâce à Serigne Touba. Devant cette marque de dévotion, il ne m’a pas laissé le choix, je ne peux que l’accompagner», indique Serigne Modou Kara pour justifier son soutien à Macky Sall qu’il surnomme «le plus fort». Il envisage d’honorer le président de la République à la date anniversaire de cette déclaration qui aura cinq ans, le 21 février prochain. A cet effet, il va organiser un grand rassemblement au stade Léopold Sédar Senghor. «Macky Sall a fait ce qu’aucun Président n’a fait. A mon tour de l’honorer comme jamais personne n’a été honoré au Sénégal», clame-t-il.

S’agissant du cas Yaya Jammeh, Modou Kara soutient : «on peut combattre Yayah Jammeh spirituellement sans que l’occident n’ait besoin d’intervenir», dit-il.

Moussa CISS(L’AS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*