Slovaquie : un journaliste assassiné, il enquêtait sur les liens de la mafia italienne

Le journaliste slovaque tué par balles, Jan Kuciak, était sur le point de publier un article sur la corruption de haut niveau impliquant la mafia italienne et des politiques dans ce petit Etat de la zone euro, a indiqué dans la nuit de mardi à mercredi le site d’informations pour lequel il travaillait.

Le meurtre du journaliste et de sa compagne, révélé pendant le week-end, a provoqué un choc en Slovaquie.

Jan Kuciak, 27 ans, travaillait pour le site aktuality.sk, appartenant à l’Allemand Axel Springer et au Suisse Ringier. Le site et d’autres médias ont publié à minuit une version -non terminée- de l’article de Jan Kuciak, portant sur les relations politiques présumées des hommes d’affaires italiens soupçonnés d’être liés à la mafia calabraise ‘Ndrangheta, qui opèrerait dans l’est de la Slovaquie. «Deux personnes proches d’un homme arrivé en Slovaquie alors qu’il était accusé dans une affaire de mafia en Italie, ont l’accès quotidien au Premier ministre» slovaque, écrivait Jan Kuciak dans son texte intitulé La mafia italienne en Slovaquie, ses lutins s’étendent à la politique.

«Les Italiens liés à la mafia ont trouvé un second foyer en Slovaquie: ils ont commencé à faire des affaires, recevoir des subventions, collecter des fonds européens, mais surtout établir des relations avec des personnalités politiques influentes, jusqu’au gouvernement slovaque», ajoutait-il. .

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*