Somalie : le QG des shebabs attaqué nuitamment par des troupes étrangères

Les islamistes somaliens liés à Al-Qaida
Les islamistes somaliens liés à Al-Qaida
Les islamistes somaliens liés à Al-Qaida

Les shebab ont eu une surprise durant la nuit du vendredi au samedi. Ils ont en effet été attaqués par des forces spéciales étrangères non encore identifiées. Pour le moment, les shebabs ne revendiquent aucun mort.

Les islamistes somaliens liés à Al-Qaida ont passé une nuit mouvementée. En ce sens que leur base a été attaqué nuitamment par des forces spéciales non encore identifié. Si pour l’heure les shebab ne déplorent aucune perte en vie humaine, ils ont renforcé la sécurité autour de leur quartier général.

Ils avaient osé revendiquer l’attaque du centre commercial Westgate de Nairobi au Kenya qui a fait 67 morts il y a 15 jours, ils en font les frais aujourd’hui. Des forces spéciales étrangères ont attaqué dans la nuit de vendredi à samedi une importante base des islamistes shebab dans le port somalien de Barawe (sud), a annoncé un responsable shebab local, affirmant que l’attaque avait échoué.

« Les ennemis d’Allah ont encore essayé de prendre par surprise les commandants moudjahidines dans une attaque tard dans la nuit, en utilisant un hélicoptère militaire. Mais on leur a infligé une leçon et ils ont échoué », a déclaré à l’AFP le responsable shebab, Mohamed Abu Suleiman qui indique qu’ « il y a eu un échange de coups de feu (…) les assaillants étaient occidentaux et nous révélerons plus tard de quelle nationalité ils étaient ».

Selon une information parue sur AFP, le responsable a refusé de préciser qui était précisément ciblé dans l’attaque. « J’ai été réveillé par le bruit d’un hélicoptère tournant autour du quartier et quelques minutes plus tard, des coups de feu ont éclaté et duré près de dix minutes », a confié un témoin à l’AFP.

Mohamed Abu Suleiman n’a évoqué aucune perte côté shebab, et n’était pas non plus en mesure de dire si des forces spéciales étrangères avaient été blessées ou tuées dans les combats.

Afrik.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*