Souleymane Faye : « Je bois, je fume, je commets l’adultère… »

faff3271cdda90af8ddcef7ad55e81fcSouleymane Faye est un musicien atypique qui aura 65 ans cette année et qui se définit comme étant un «musulmenteur». «J’ai porté une croix un certain temps, parce que j’ai vécu avec Jésus pendant longtemps. Lorsque j’étais en Europe, je ne savais pas lire le Coran.

A la place, j’avais une Bible et je m’en servais beaucoup pour me nourrir spirituellement. Je m’en suis même inspiré pour baptiser l’un de mes fils, au nom de Salomon. Il ne faut pas non plus perdre de vue que Jésus était là avant le prophète Mohamed (Psl). Egalement, quand Mohamed a été chassé de La Mecque et qu’il ne savait pas où aller, ce sont les prêtres qui l’ont recueilli et soutenu. Beaucoup de gens ne savent pas cela. Et puis, Jésus, c’est le prophète Insa dans le Coran. Je suis musulman, mais très catholique», dit-il dans un entretien avec «L’Observateur».

«Je suis plutôt un musulmenteur. Je mens, je commets l’adultère, je bois du vin, je fume de la cigarette. C’est pourquoi je suis un musulmenteur. Je suis un «Bay Fall». Pour moi, le Paradis, c’est dans le cœur. Je crois être assez gentil, généreux pour que le Bon Dieu m’accorde sa Miséricorde. Je ne me cache pas et j’assume tout ce que je fais. Boire un verre de temps en temps, cela ne fait pas de mal. Le plus grave, c’est de se saouler. Il m’arrive de boire un coup de trop à certaines occasions, comme des mariages ou les fêtes de fin d’année. Je ne me saoule pas, mais je suis bien quoi, je suis juste «saf», ajoute-t-il.

Par SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*