SOUPCONS DE TRAFIC DE DROGUE A LA POLICE L’enquête confiée au commissaire Mamadou Boye

Le président de la République a ordonné au ministre de l’Intérieur d’élucider l’affaire de soupçons de trafic de drogue reproché au Directeur général de la police nationale, Abdoulaye Niang lorsqu’il était patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants. Le général Niang a confié l’enquête au commissaire Mamadou Boye, patron de la Direction de l’inspection des services de sécurité (Dis). forces de l'ordre

Lors du conseil des ministres, le Ministre de l’Intérieur a été prié de s’expliquer sur les allégations portées contre le Directeur Général de la Police, Abdoulaye Niang, et publiées dans la presse. Accusations formulées par le désormais ex-patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), Cheikhna Keïta.

Le Ministre a indiqué que des enquêtes sont en cours pour faire toute la lumière sur cette affaire avant que le Chef de l’Etat n’exige que les résultats de l’enquête déclenchée lui soient communiqués dans les meilleurs délais, afin que les mesures appropriées soient prises.

En effet, selon nos sources, le général Pathé Seck a confié l’enquête au commissaire divisionnaire Mamadou Boye, patron de l’Inspection des services de sécurité. Il est appelé à auditionner les différentes parties, à enquêter à l’Ocrtis pour voir la véracité des faits allégués et à produire un rapport circonstancié qui sera remis au chef de l’Etat.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*