Syrie : Nouveau bombardement israélien à Damas. Qui sème le vent récolte la tempête, que les juifs ne viennent pas pleurnicher comme ils font d’habitude.

File photo of a blast in Damascus
File photo of a blast in Damascus
File photo of a blast in Damascus

L’armée israélienne a bombardé, depuis le Liban, vers 3h00 ce matin, 7 décembre 2016, l’aéroport militaire de Mazzeh (Damas). Le raid n’a causé qu’un incendie mineur.

Environ tous les trois mois depuis le début de la tentative de renversement de la République arabe syrienne et de destruction du pays, Israël bombarde la Syrie. Habituellement, Tel-Aviv prétend viser des stocks d’armes qui, selon lui, s’apprêtent à être livrés au Hezbollah libanais pour le combattre. Cependant, il n’a fourni aucune excuse pour ses raids les plus récents.

De manière générale, l’armée israélienne est principalement intervenue comme appui aérien des jihadistes contre la Syrie.

Si Israël pénétrait au départ dans l’espace aérien syrien pour toucher ses cibles, il se contente aujourd’hui soit de tirer depuis son territoire, soit de tirer depuis des avions survolant illégalement le territoire libanais. En effet, la Fédération de Russie a placé des missiles anti-missiles S-300 à Lattaquié et en a offert d’autres à la Syrie. Ces missiles sont réputés pouvoir détruire tout aéronef.

Voltaire.net – Titre : AM     Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*