TABASKI 2013 – Appel des imams au dialogue : Les politiciens mis devant leurs responsabilités – Macky donne son accord

macky-sall9En écho aux sollicitations pressantes de l’imam de la Grande mosquée de Dakar dans son discours prononcé lors de la Tabaski à un dialogue national permanent, Macky Sall promet des consultations élargies sur l’acte III de la décentralisation et sur toutes les questions nationales.

Il est tout ouïe devant le sermon de l’imam de la Grande mosquée de Dakar qu’il a beaucoup apprécié dans la mesure où il épouse ses idées et sa volonté. «Le sermon de l’iman est un sermon qui est accès principalement sur la concorde nationale et sur la nécessité de larges rassemblements autour de l’essentiel», dit Macky Sall qui a annoncé ces rencontres pour la semaine prochaine. Il note que le discours de l’imam est un écho à ses préoccupations exprimées à Keur Ndiaye Lô, il y a deux semaines.

Lors de la cérémonie officielle de lancement du Programme national des bourses de sécurité familiale au courant de ce mois, Macky Sall avait annoncé l’ouverture prochaine de discussions avec toutes les forces politiques du Sénégal, afin de parvenir à un consensus national autour du processus de réforme territoriale portant sur l’acte III de la décentralisation.

«Cela correspond exactement à l’appel que je lançais il y a quelques jours, qui va se matérialiser dès la semaine prochaine par des consultations élargies sur un nombre de questions essentielles pour tous à la réorganisation administrative, la décentration de nos collectivités locales, le développement d’un terroir», a dit le président la République.

Par conséquent, il a promis de «réunir ultérieurement non seulement la classe politique, mais aussi la Société civile et l’ensemble des élus» pour partager sa vision et la direction qu’il compte prendre pour l’émergence du pays. Il s’agira, dit-il, d’un moment d’échanges et de partage des «préoccupations afin que nous puissions engager cette bonne réforme que je qualifierais d’acte III de la décentralisation».

Cette rencontre permettra de décrisper l’atmosphère politique après l’annonce du report des Locales prononcée par le Premier ministre, Aminata Touré.  Par ailleurs, le chef de l’Etat a exprimé toute sa satisfaction après l’appel de l’imam Samb qui souhaite la matérialisation de la concorde malgré les divergences de la classe politique nationale.

«Dans une société, c’est tout à fait normal qu’il y ait des divergences, mais au-delà de celles-ci et de la diversité, il faut se consacrer à l’essentiel. Et l’essentiel, c’est de se mettre au travail. Seul le travail peut permettre à ce pays d’avancer. C’est extrêmement important et je souhaite que ce message soit entendu et partagé par tous» a-t-il dit. Les Sénégalais attendent des actes.

justin@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*