Taux de prévalence Vih/sida: Kaolack, une zone vulnérable selon les organismes de lutte contre la maladie

La journée mondiale de lutte contre le sida initialement prévue le 1 décembre, a été finalement tenue à Kaolack, hier. Une occasion saisie par l’un des points focaux des organismes, membre du comité régional de lutte contre le sida, Ibrahima Ndiaye, pour tirer la sonnette d’alarme sur le taux de prévalence élevé noté dans la région.

« La journée avait été reportée à cause du Maouloud sur demande du gouverneur qui est le président du comité régional de lutte contre le sida. Aujourd’hui, on a fait des séances de partage d’informations avec les populations, ce qui est primordial dans les stratégies de lutte.

L’objectif du Sénégal est d’éliminer le Vih/sida d’ici à l’horizon 2030. Kaolack est une zone vulnérable, la situation est critique ici avec un taux de prévalence de 1.1, autrement dit, sur 1000 personnes dépistés, les 11 sont des cas positifs. Cela s’explique par la situation géographique de la région qui est un carrefour de transit entre le Sénégal, la Gambie, le Mali et la Guinée », a expliqué M. Ndiaye.

Toujours pour le point focal Ibrahima Ndiaye, ce taux a atteint les deux chiffres au niveau d’autres populations plus vulnérables de la région. « Chez les prostitués clandestins et les homosexuels, la situation est plus dramatique car elle est à un taux à deux chiffres. C’est pourquoi, chacun de nous doit se ressaisir et connaître son statut sérologique afin de pallier à toute éventualité », a – t- il conclu.

In the Spotlight

Aimez-vous le visage de la nouvelle Marianne ?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Ce n’est pas une FEMEN, c’est déjà une réussite La nouvelle Marianne, dévoilée jeudi par Emmanuel Macron est représentée de profil, les cheveux au vent, coiffée d’un bonnet phrygien bardé d’une cocarde et le regard [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*