Tchad: Saleh Kebzabo appelle Idriss Déby à quitter pacifiquement le pouvoir en 2016

Le chef de file de l’opposition tchadienne, Saleh Kebzabo
Le chef de file de l’opposition tchadienne, Saleh Kebzabo
Le chef de file de l’opposition tchadienne, Saleh Kebzabo

Au pouvoir depuis 1990 soit vingt ans de règne déjà, Idriss Déby  le président Tchadien ne doit plus se représenter à la présidentielle de  2016 au Tchad  pour briguer  un nouveau mandant.

Le chef de file de l’opposition tchadienne Saleh Ke

bzabo demande au président Tchadien de ne pas se représenter à un nouveau mandat présidentiel. Le leader de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), craint pour son adversaire politique  de tomber dans les mêmes mauvais draps que  ses homolgues chefs d’Etat qui ont toujours voulu abuser  du pouvoir.

«C’est la dernière chance qui lui reste (…) Que sont devenus ses proches amis et collègues qui sont restés plus d’un quart de siècle au pouvoir?», a-t-il lancé à des journalistes au cours de la rentrée politique de l’UNDR.

Prenant comme modèle, les derniers événements survenus entre autres en Libye et au Burkina Faso, il recentre le débat en se demandant : «Voudrait-il finir comme eux? Voudrait-il que le Tchad finisse comme la Libye?», s’est-il demandé, avant de poursuivre: «Je ne me hasarderais pas à répondre à sa place: non!».

L’opposition tchadienne s’inspire de la situation du Burkina Faso et appelle M. Déby à respecter la Constitution pour ne pas envisager une modification constitutionnelle qui lui permettra de briguer un nouveau mandat à la tête du pays en 2016.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Macky Sall, le Gourou de la Mal Gouvernance Familiale, coloniale : ou le Gouverneur-Falsificateur Lave À Grande Eau ses Péchés Originels À Paris et les Dessous contre l’extrémisme Sur Internet. Par Ahmadou Diop.

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

Pour une première fois, le président de la République a choisi d’emprunter le vol régulier d’Air Sénégal pour se rendre à Paris, le mardi 14 mai 2019,  titre  pompeusement  une certaine sarabande moutonnière, empestée, mensongère, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*