Tchad: un caméraman et quatre soldats tués dans une attaque de Boko Haram

Quatre militaires, un professionnel de l’information et 23 jihadistes sont morts samedi 25 mai dans une attaque qui a eu lieu sur la rive nord du lac Tchad où les islamistes de Boko Haram multiplient les incursions depuis plusieurs semaines.

C’est à 1h du matin samedi que des éléments de Boko Haram ont attaqué les positions de l’armée tchadienne à Berkara, non loin de Ngouboua, sur la rive nord du lac Tchad.

Un soldat tchadien a été tué dans l’attaque. L’état-major de l’armée tchadienne affirme avoir tué 23 jihadistes.

Dans la matinée, un hélicoptère transportant une délégation de l’état-major général des armées se rend sur le théâtre des opérations. Pendant la visite, un des véhicules du convoi saute sur une mine. Deux soldats décèdent sur place, un troisième mourra quelques heures plus tard, des suites de ses blessures.

Un caméraman de la télévision nationale, Obed Nangbatna, qui faisait partie de la mission a été grièvement blessé dans l’explosion de la mine. Il est mort des suites d’une hémorragie dans un hôpital militaire de Ndjamena où il avait été rapatrié.

Un décès qui porte à cinq le nombre de personnes tuées par les jihadistes qui semblent avoir adopté un nouveau mode opératoire : la pose des mines sur le trajet de l’ennemi.

In the Spotlight

Voici la chronique du 19 juin 2019

by bishba in CONTRIBUTION 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Direct - Emmanuel Macron : «Je mettrai tout mon soin…17 novembre 1986 : La joute verbale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*