Temps forts de la cérémonie officielle du grand Magal: Un bilan plus que positif !

Le grand Magal de Touba s’est déroulé ce mercredi 8 novembre 2017. Les talibés, autorités religieuses et autres invités ont vécu une journée animée par la volonté de commémorer l’arrêt définitif des obstacles divins dont fit face Cheikh Ahmadou Bamba. Et c’est ce jeudi que s’est tenue la cérémonie officielle avec la présence de hautes personnalités religieuses et étatiques.

La cérémonie a été ouverte par un récital de coran fait par un des élèves de l’institut Serigne Fallou qui, âgé seulement de 10 ans, maîtrise parfaitement le livre saint. Après cela, les allocutions se sont suivies avec la présence de toutes les concessions religieuses du pays. Tidiane, Niassène, Thianaba thianaba pour n’en citer que ceux-là, ont tous honoré de leur présence ce rassemblement officiel.

Prenant la parole, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a salué la mémoire du cheikh avant de souhaiter longue vie au khalife des mourides. Parlant des réalisations qui sont faites sur la ville sainte et celles du futur, il révèle que « le président Macky Sall compte appuyer la ville pour qu’elle n’ait plus seulement une posture consommatrice ». Par là, un appel est lancé au secteur privé.

Serigne Mountakha Mbacké répondant à l’envoyé du président Macky Sall n’a pas omis de s’adresser aux talibés mouride. «Le khalife général des mouride remercie le président Macky Sall qui a largement contribué dans la réussite de ce Magal. A mes chers pairs talibés, je les exhorte à se soumettre aux recommandations du cheikh qui ne sont d’ailleurs que celles de Dieu. Le Magal de Touba est une récompense d’un dur labeur, il faut que nous prenions exemple de la persévérance de Serigne Touba pour être de vrais talibés».

Le grand Magal de Touba édition 2017 tire à sa fin. Bientôt les millions de talibés venus du reste du monde vont rejoindre leurs différentes contrées. Et comme chaque année, rendez-vous est donné pour l’année prochaine pour revire un moment de pure confession.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*