Tétraplégique, elle écrit avec sa langue

TETRAPLEGIQUE ET LANGUELa jeune Tanzanienne Wakonta Kapunda, tétraplégique, rêve un jour de devenir scénariste. En attendant, elle écrit ses textes sur son téléphone avec sa langue.

Portrait d’une jeune femme qui ne se décourage pas.

Wakonta Kapunda est paralysée totale depuis qu’une voiture l’a renversée au sortir de ses études secondaires.

Cette jeune Tanzanienne de 25 ans n’abandonne pas ses rêves et veut devenir scénariste.

Son souhait de devenir scénariste remonte à son accident : ”Pendant cette période, j’ai retrouvé l’espoir. J’étais inspirée par beaucoup de choses à partir des films, des témoignages personnels. Je voulais faire la même chose pour les autres. Je voulais écrire des scénarios pour les films d’inspiration”.

Wakonta Kapunda est déterminée. Elle ne se laisse pas décourager. Elle veut devenir ambassadrice des personnes tétraplégiques pour leur redonner espoir.

Ecrire sur son téléphone avec sa langue

Un jour, le téléphone a sonné alors qu’il était sur ses genoux, mais elle n’a pas pu l’atteindre.

Elle a demandé à ses proches d’empiler des coussins jusqu’à ce que le téléphone arrive à hauteur de son visage. Elle a d’abord essayé de taper sur le clavier du téléphone avec son menton. Mais elle n’y arrivait pas. Alors elle a tenté avec la langue. Et elle est arrivée enfin à écrire.

Cette jeune Tanzanienne de 25 ans n'abandonne pas ses rêves et veut devenir scénariste.
Image captionCette jeune Tanzanienne de 25 ans n’abandonne pas ses rêves et veut devenir scénariste.

”Au début, quand j’ai commencé à taper avec ma langue, c’était difficile. J’avais mal à la langue et je sentais des vertiges. Mais après beaucoup de pratique, j’y suis parvenue”.

Wakonta Kapunda veut redonner espoir aux autres en écrivant des scénarios de film inspirants. Mais quant à elle, ceux qui lui donnent de l’espoir, c’est sa famille, ses amis et tous les gens qui la soutiennent.

L’écriture par la langue lui est libératrice. Elle ne laisse pas les événements écrire le scénario de sa vie à sa place : ”Je veux devenir un grand scénariste. Je veux motiver les gens par mes films”.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*