“Tintine au Kenya” : Melania Trump porte un casque colonial en Afrique et s’attire critiques et moqueries

La Première dame des Etats-Unis est partie seule, en tournée sur le continent africain, où elle multiplie les clichés.

En tournée en solo sur le continent africain, la Première dame des Etats-Unis a entamé, vendredi 5 octobre, sa troisième étape, au Kenya. Alors que ses passages au Ghana et au Malawi, sans incident, n’avaient suscité que peu de commentaires, le séjour kényan de Melania Trump lui a valu une volée de critiques et de moqueries. Sa tenue, en particulier, a été vivement dénoncée.

Au Kenya, Melania Trump a d’abord visité le Fonds David Sheldrick pour la faune sauvage (DSWT), où elle a donné le biberon à un éléphanteau. Puis, Melania Trump a participé à un safari dans le parc national de Nairobi coiffée d’un casque colonial blanc. Sa visite dans la capitale s’est achevée par un déplacement dans un orphelinat et une représentation de théâtre.

“Elephants, orphelins et même casque colonial : Melania Trump réussit le tiercé gagnant des stéréotypes” sur l’Afrique, a commenté Matt Carotenuto, professeur d’histoire africaine, sur Twitter. Mais c’est surtout son casque colonial (ou salacot) qui a retenu l’attention.

Fashion faux-pas

Vestige de l’époque coloniale, ce salacot (…)

franceinfo avec AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*