Togo : Alberto Olympio maintient sa candidature présidentielle et appelle au soutien

Le président du parti des togolais et candidat à la présidentielle de 2015, Alberto Olympio
Le président du parti des togolais et candidat à la présidentielle de 2015, Alberto Olympio
Le président du parti des togolais et candidat à la présidentielle de 2015, Alberto Olympio

Investi à l’issue du premier congrès ordinaire des 1er et 2 août dernier du Parti des Togolais (PT) pour la prochaine élection présidentielle , Alberto Olympio continue de faire le travail de terrain. L’homme croit fortement à ses chances et compte qu’il y a de  la place pour une victoire du «peuple» togolais lors du prochain scrutin.

Le candidat à la présidentielle de 2015 n’a pas manqué d’aborder le sujet de l’heure : le choix de Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), comme candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) par des partis membres du Collectif Sauvons le Togo (CST) et de la Coalition Arc-en-ciel à l’issue de leur conclave.

Alberto Olympio pense que Jean-Pierre Fabre n’est pas le candidat de l’opposition mais «un candidat commun à un groupe de partis politiques».

Olympio a déclaré samedi à Lomé qu’il maintenait sa candidature pour le scrutin et appelle les bonnes volontés à lui apporter leur soutien.

« Je suis toujours candidat à la présidentielle de 2015 et comme il y a au moins deux candidats de l’opposition, on ne peut parler d’unicité. Il y a au moins une centaine de partis politiques au Togo et il a été choisi par huit partis, ce qui ne fait même pas la majorité des partis», a déclaré le président du Parti des Togolais.

L’ancien collaborateur de Bill  Gates fustige la méthode de l’union de l’opposition. Il croit qu’il sera impossible pour l’opposition togolaise d’avoir un véritable candidat unique si un programme commun n’est pas élaboré.

Alberto Olympio est sans pitié avec ses aînés de l’opposition dont il dénonce les stratégies de loosers.

«Cela fait 50 ans que ça dure et on a marre de perdre à chaque fois ou de se faire voler la victoire », fustige-t-il.

Il appelle ainsi à une nouvelle manière de faire la politique pour apporter le bien-être au peuple togolais. C’est alors qu’il demande aux bonnes volontés de soutenir sa candidature pour réaliser l’attente des togolais en 2015 : l’alternance politique au pouvoir.

Didier Assogba 
© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*