TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS< Karim Wade perd ses recours devant la Cour de justice de la CEDEAO

Karim Wade, ministre d'Etat et fils du président sénégalaisInculpé et mis sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Rebeuss depuis le mercredi 18 avril 2013, par la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite, Karim Wade a d’abord porté son combat judiciaire auprès des instances de la Cedeao.

Le 22 février dernier, la juridiction communautaire avait estimé que la base légale de l’interdiction de sortie du territoire national servie à Karim Wade et Cie devait être motivée et rappelé au procureur près la Crei la présomption d’innocence. La conséquence en a été un sentiment de victoire de la part des avocats de Karim Wade.

La Cour de justice de la Cedeao a donc tranché ce vendredi 19 juillet le différend qui oppose l’ex-ministre Karim Wade à l’Etat du Sénégal.

Les avocats de Karim Wade avaient aussi demandé à la Cour de se prononcer sur les conditions du placement en garde à vue puis en détention préventive de leur client. Ils lui demandaient d’en reconnaitre le caractère arbitraire et d’ordonner la libération du fils de l’ancien président. Pas plus que sur les autres griefs soulevés, ils n’ont eu gain de cause.

Le troisième point concernait la Cour de répression de l’enrichissement illicite dont les jugements ne peuvent pas faire l’objet de recours.

Nettali

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*