TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS Macky Sall somme Me Sidiki Kaba de mouiller le maillot

sidiki_kabaLe président de la République, Macky Sall n’entend pas changer de stratégie dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Il a d’ailleurs sommé Me Sidiki Kaba de s’inscrire dans le sillage de son prédécesseur, Aminata Touré. Il lui demande de dérouler une opération de communication pour mieux éclairer l’opinion sur la traque des biens mal acquis.

Des rapports parvenus au chef de l’Etat et émanant des services de la Direction de la surveillance du territoire (Dst) du ministère de l’Intérieur ont expliqué au chef de l’Etat que les sénégalais ne sont pas contents de la tournure qu’a prise la traque des biens mal acquis, surtout après la médiation pénale avec l’ancien Directeur du Cadastre, Tahibou Ndiaye.

Déjà le Mouvement du 23 juin (M23), « Y en a marre », le Collectif des Imans de Guédiawaye, les organisations de la société civile et des syndicalistes se sont prononcés pour exiger plus de transparence sur les procédures de la traque des biens mal acquis.

Ils verront, sauf changement de stratégie de dernière minute, leurs préoccupations prises en compte dans une vaste campagne d’explications, comme suggérée par les conclusions des rapports des services de renseignements officiels de l’Etat

Macky Sall, selon nos informations, a demandé à Me Sidiki Kaba, nouveau ministre de la Justice, de monter au créneau pour renverser la tendance des appréciations négatives qui sont faites sur la médiation pénale.

Il lui est demandé e communiquer pour faire accepter l’option de la médiation pénale, finalement reconnue comme une préférence d’un gouvernement sollicité de toutes parts et sur tous les fronts et qui à un besoin énorme d’argent liquide pour satisfaire la demande sociale et poser des actes concrets en direction du développement du pays.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*