Trump met fin au programme protégeant 800.000 jeunes sans-papiers

Le président américain a décidé de mettre fin à une aide accordée à quelque 800.000 immigrés, originaires pour la plupart d’Amérique Latine.

L’annonce a été faite, ce mardi 5 septembre. Cette décision met fin au programme mis en place par Barack Obama mettant des centaines de milliers de jeunes sans-papiers à l’abri d’une expulsion et leur permettant d’étudier et de travailler aux Etats-Unis. Ce programme, appelé DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals), concerne près de 800 000 personnes

« Nous ne pouvons pas accepter tous ceux qui aimeraient venir ici, c’est aussi simple que cela », a dit Jeff Sessions, le ministre de la justice. A compter de ce jour, aucune nouvelle demande ne sera examinée, a prévenu le ministre, qui a détaillé cette décision devant la presse, mais n’a pas répondu à ses questions.

Le sort de ceux qui bénéficient déjà de ce statut, connus sous le nom de « Dreamers », originaires pour la plupart d’Amérique latine, ne sera pas affecté jusqu’au 5 mars 2018, délai de six mois accordé par l’administration pour que le Congrès légifère sur ce thème, a précisé le ministre. Donald Trump a signifié qu’il comptait laisser le Congrès gérer l’affaire, en tweetant mardi : « Congrès, prépare-toi à faire ton boulot – DACA ! ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*