Tuerie de Copenhague : des fleurs déposées là où le terroriste a été abattu

fleur-terroDepuis dimanche, les riverains de la gare de Norrebro, à Copenhague, assistent à un curieux spectacle. Celui d’anonymes venus déposer des fleurs là où Omar El-Hussein, le terroriste présumé accusé d’être l’auteur des attentats qui ont fait deux morts dans la capitale danoise, a été abattu par la police dimanche matin.

Un étrange ballet rapporté notamment par Hugo Clément, reporter à France 2, qui explique que les fleurs ont été déposées pour rendre hommage au terroriste présumé et précise que les habitants sont estomaqués, « sans voix » face à cet hommage rendu.

« Je le fais parce qu’il était musulman et parce que je le connaissais, explique Sanna Al-Baltam, délinquant notoire du quartier interrogé par une journaliste de la chaîne danoise TV2. Nous ne sommes pas sûr que c’est lui qui a commis [les attentats]. Et si c’est lui, il n’a rien à voir avec l’Islam que je pratique. Si c’est bien lui, il doit avoir été manipulé », explique-t-il après avoir posé un bouquet de roses en plastique.

Une pratique qui interpelle sur Twitter, certains se demandant si le Danemark « n’a pas un problème ». « C’est le jeune de 22 ans que l’on pleure, pas le terroriste » se défend un autre Danois auprès de Guillaume Chièze, journaliste pour RMC présent sur place. (…)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*