Tyson Gay et Justin Gatlin: duel de trentenaires

Tyson Gay et Justin GatlinATHLETISME Gay a une revanche à prendre par rapport à 2012.

Malgré le forfait de Yohan Blake, une hiérarchie plus lisible du sprint mondial devrait émerger lors des sélections américaines et jamaïcaines où le duel entre Tyson Gay et Justin Gatlin ainsi que le comportement d’Usain Bolt seront à suivre. Les finales des 100 et 200 m auront lieu le même jour à Des Moines (Iowa) et à Kingston, ces vendredi et dimanche, donnant aux Trials un air de lutte à distance entre les meilleurs sprinters du monde, même si l’un d’eux, et non des moindres, manquera à l’appel.

Les chronos des hommes les plus rapides au monde cette saison n’ont pas encore permis de dégager une logique. Usain Bolt a, certes, excellé sur 200 m à Oslo (19.79), mais Gay et Gatlin le devancent sur 100 m.

Gatlin a électrocuté le monde de l’athlétisme en battant La Foudre sur 100 m, le 6 juin, à Rome, mais il a lui-même été devancé par le champion d’Europe Christophe Lemaitre peu après à Rabat alors que Bolt digérait sa claque romaine en affolant le chrono en Norvège. Invaincu cette saison, Gay détient, depuis le 4 mai déjà, la MPM de l’année (9.86) sur 100 m, à… Kingston.

Sa deuxième sortie, par une météo peu clémente à New York, a été correcte (10.02). Il semble en bonne santé et se prépare même à doubler 100 et 200 m. “J’ai l’impression que ça va être la saison de Tyson Gay !” s’enthousiasme Ato Boldon.

Sur la piste bleue de Des Moines, Gay voudra retrouver le statut de n°1 américain, que Gatlin lui a soufflé en le battant sur 100 m aux sélections US pour les Jeux de Londres et en le privant, ensuite, d’une médaille olympique pour un centième ! Il y a de la revanche dans l’air. Mais Mike Rodgers ou Walter Dix ne se priveront pas de mettre leur grain de sel dans ce duel de trentenaires.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*