UN PRÊTRE CATHOLIQUE SORTI DU COMA, APRÈS 17 MOIS S’EST CONVERTI À L’ISLAM

PRETRE CONCERTI JAVAUn prêtre catholique de l’île de Java en Indonésie qui s’ est réveillé d’un long coma de 17 mois s’est converti à l’Islam après qu’un homme prétendant être Dieu lui a parlé et lui a montré “la beauté des cieux.”
Le vieux prêtre Espagnole de 87 ans qui vivait et prêchait sur l’île, depuis plus de 43 années, et qui parle couramment le Javanais et d’autres dialectes des différentes ethnies de l’île, est une figure bien connue et respectée au niveau de tous les groupes religieux de la zone.
L’homme qui a eu un arrêt cardiaque, pendant qu’il aidait les bénévoles locaux à réparer le toit de son église, est tombé deux étages plus bas et a réussi miraculeusement, à survivre et à sortir de son coma, encore fragile mais en forme et complètement changé.
“Je ne sais rien de l’Islam. Je n’ai jamais lu le Coran, mais Dieu m’a parlé et m’a demandé de le suivre vers le ciel. La lumière divine brilla à travers tout mon être, les portes dorées du ciel apparurent devant moi et il me dit que Son Nom est Allah » ajoute le nouveau converti à un journaliste de la presse Kalimantan.
L’homme qui ne souffre, par miracle, d’aucune lésion vertébrale devrait être en mesure de marcher d’ici peu, selon le médecin du Centre médical métropolitain de Jakarta Sud ou il était interné. “Il est sans doute l’homme le plus résistant de sa catégorie (80 ans) .”Ses os auraient du être réduits en morceaux” dit Jim mai Won, qui a pratiqué la médecine depuis plus de vingt ans.
Sa conversion à l’Islam a pris de court la plupart de ses paroissiens, mais curieusement, déjà, la moitié de ses disciples pensent sérieusement à se convertir à l’Islam. “Si Allah est le vrai Dieu, je ne veux pas être induit en erreur dans la mauvaise direction au jour du jugement. J’ai foi au Père Eduardo. Nous croyons tous en lui”, explique un de ses disciples.
Le prêtre, qui est toujours contrôle médicale, a déjà commandé la construction d’une nouvelle mosquée et ses disciples sont à pied d’œuvre pour trouver les fonds nécessaires à sa réalisation. «Nous le devons au Père Eduardo Pour tout ce qu’il a fait pour nous», commente l’un des fidèles de l’ancienne église catholique, qui est maintenant en vente.
Source: world newsdaily report. traduit de l’ anglais par Bayou Mbène

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*