Un responsable Iranien prévient qu’Obama pourrait être un clone

resp-iranTéhéran – Le ministre de la Défense de la République islamique d’Iran a révélé hier qu’il était en possession de documents qui contiennent la preuve irréfutable que le président des États-Unis, Barrack Hussein Obama, avait pris part au programme secret d’une installation de clonage militaire.

Le gouvernement iranien a longtemps proclamé que le président américain n’était pas un être humain, mais c’est la première fois qu’il allègue en avoir la preuve pour renforcer ses revendications.

« Nos services secrets sont tombés sur une information fondamentale en rapport au clonage des présidents américains depuis une vingtaine d’années. Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier. »

Bien que la demande semble bizarre, ce n’est pas la première fois qu’Obama est accusé d’avoir une « origine non humaine » par de hauts responsables internationaux, affirme Larry Silver, un analyste politique basé à New York.

« La Corée du Nord l’a dit depuis des années. Et plus récemment, un astronaute de la NASA a déclaré sur son lit de mort qu’Obama était le résultat d’une division génétique entre des humains et un extraterrestre », explique t-il. « Il y a des tas de théories en rapport à ce sujet », ajoute t-il.

Bien que cette histoire soit passée aux oubliettes dans les grands organes de la presse occidentale, cette information a créé une onde de choc dans les pays du monde Arabe. Les photos fuitées de la presse Iranienne présentent apparemment un laboratoire secret où les clones sont supposément produits en grande quantité.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*