En Australie, la condamnation du cardinal Pell pour pédophilie confirmée en appel

Le cardinal George Pell purgera bien sa peine de prison en Australie. La condamnation de l’ancien conseiller du pape François à six ans de réclusion pour abus sexuels sur mineurs a été confirmée mercredi 21 août en appel par la Cour suprême de l’État de Victoria.

“Il continuera à purger sa peine de six ans d’emprisonnement”, a annoncé la juge Anne Ferguson en rejetant une série d’appels interjetés par les défenseurs du prélat de 78 ans. George Pell pourra prétendre à une libération conditionnelle après trois ans et huit mois de réclusion.

Le cardinal a la possibilité de former un pourvoi en cassation devant la Haute Cour d’Australie, la plus haute juridiction du pays.

L’ancien numéro trois du Vatican avait été reconnu coupable en mars dernier d’abus sexuels commis à la fin des années 1990 sur deux enfants de choeur alors âgés de 13 ans à la cathédrale St. Patrick de Melbourne, dont il était alors archevêque.

George Pell est le plus haut responsable de l’Église catholique à avoir été jugé coupable de faits de pédophilie et encourait une peine pouvant aller jusqu’à 50 ans d’emprisonnement.