Situation Des Déficients Mentaux : Ansoumana DIONNE Met Macky Face À Ses Responsabilités

La Journée mondiale de la santé mentale, est célébrée, aujourd’hui, à travers le monde. Occasion pour leur association sénégalaise que dirige Ansoumana Dione d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les difficiles conditions de vie de cette couche vulnérable.

Ces malades mentaux, notamment les femmes ou les filles, sont souvent victimes d’agressions sexuelles. Une raison suffisante pour interpeller le président de la République. «Aujourd’hui, vu l’insouciance notoire des autorités sanitaires face aux innombrables calvaires de cette frange particulièrement vulnérable de notre population, il appartient à celui que la Nation a choisi pour conduire ses destinées de bien vouloir prendre ses responsabilités pour satisfaire enfin une vieille demande sociale : la résolution des problèmes des malades mentaux, pour leur bien-être et la sécurité publique», lance le président de l’Assamm, Ansoumana Dione dans un communiqué parvenu à WalfQuotidien. Ce dernier reste convaincu que le chef de l’Etat n’a pas reçu, jusqu’ici, la bonne information par rapport à la situation de ces concitoyens vulnérables et leurs proches, souffrant en silence sans aucune aide ni assistance. C’est pourquoi, il ne compte jamais arrêter sa noble mission, de sacrifices et de privations, consentis en leur faveur et va marquer le coup en marchant, aujourd’hui, de Rufisque au palais de la République pour être reçu par Macky Sall. Ce, afin de lui dire, de vive voix, les problèmes que vivent les malades mentaux.