Valérie Trierweiler laminée par "The Guardian"

valerie-2941562-jpg_2572321Le très sérieux quotidien anglais de centre gauche se montre très virulent à l’encontre de l’ex-première dame et de son livre “Merci pour ce moment”.

Alors que son livre Merci pour ce moment doit sortir le 25 novembre au Royaume-Uni, Valérie Trierweiler est épinglée par le quotidien britannique The Guardian. Dans une tribune publiée le 20 novembre, la journaliste Christina Patterson estime que l’ex-première dame a perdu tout “sens commun” et “donne un piètre exemple aux jeunes filles”, rapporte Le Figaro.
La reporter n’est pas tendre avec l’ancienne compagne de François Hollande. Selon elle, son livre est “pénible à lire” et “pas seulement pour François Hollande”. Elle va même jusqu’à comparer le scénario de Merci pour ce moment avec celui du best-seller Fifty Shades of Grey.
“Trierweiler semble avoir décidé de faire de la vengeance le sens de sa vie”
Pis, selon elle, il s’agit là d'”une série de clichés à couper le souffle trempés dans suffisamment de venin pour couler un gouvernement, sans parler de la narcissique prétentieuse qui semble avoir construit toute sa carrière autour d’un ego fragile”, écrit-elle, avant d’asséner : “Si c’est cela que les Français appellent l’élite, que le Ciel vienne en aide aux pauvres !”
“Mais le plus déprimant, poursuit Christina Patterson, c’est que Trierweiler semble avoir décidé de faire de la vengeance le sens de sa vie. Nora Ephron expliquait aux jeunes filles “d’être les héroïnes et non les victimes de leurs vies””, rappelle la journaliste. “Ces mêmes jeunes filles ne devraient pas assister à la tournée de Valérie Trierweiler”, conclut-elle.
L’ex-compagne de François Hollande a entamé la tournée promotionnelle de son best-seller au Royaume-Uni avec une interview au Times Magazine, samedi.

Lepoint

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*