Vaste mouvement dans la police

Le nouveau Directeur général de la police nationale (Dgpn), Ousmane Sy, a provoqué un important jeu de chaises musicales dans la police. Des commissariats de Dakar et de l’intérieur du pays ainsi que d’autres services ont changé de tête. Et il a attiré certains gradés dans son cabinet.

Selon L’Observateur, qui a eu vent du vaste mouvement, le commissaire Marème Diao, qui dirigeait le commissariat des Parcelles Assainies, devient coordonnateur national adjoint du Comité interministériel de lutte contre la drogue (Cild). Elle est remplacée par Bara Sankharé.

Le commissariat de Grand-Yoff, jusque-là dirigé par Ibrahima Diallo, passe aux mains du commissaire stagiaire Abou Sarr. Diallo migre au commissariat de Point E.

El Hadji Baïty Sène, qui dirigeait le commissariat de Dieuppeul, prend les commandes du commissariat de Rufisque. Son prédécesseur, Sanou Diouf, est nommé directeur adjoint des personnels tandis qu’Aïssatou Kâ, jusque-là commissaire central de Saint-Louis, dirige désormais la police de Dieuppeul.

À Thiès, le commissaire Mamadou Tendeng, qui était commissaire central, est remplacé par Modou Diagne, qui dirigeait la police de Touba. Tendeng devient chef de cellule au Centre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte anti-terroriste (Cico).

Le commissaire Abdou Lèye, qui dirigeait le commissariat de Fatick, prend les commandes de celui de Touba. Il est remplacé par Babacar Sarr, qui commandait les éléments du Gmi à Ziguinchor.

Le commissaire divisionnaire Mamadou Ndour est nommé conseiller technique du Dgpn. Itou pour le commissaire Ousseynou Diagne.

Seneweb News – SenewebNews-RP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*