“Verrouillage” et réouverture de la Corniche en une semaine : à quel Macky se fier ?

Macky Sall CornicheOn se demande finalement quelle est la position de l’Etat du Sénégal sur les opérations foncières sur la Corniche de Dakar. Il y a moins d’une semaine, le président de la République décidait de « verrouiller » cette zone. Le journal « Libération » qui donnait l’information indiquait que désormais, toutes les transactions foncières sur l’axe Corniche-Port-Mamelles sont soumises à une autorisation spéciale du Premier ministre.

Et ce, sous peine de nullité. Le président Macky Sall ayant pris un décret soumettant à autorisation spéciale la cession de droits sur des immeubles domaniaux nus sur la corniche de Dakar. Et cela, pour surveiller de près les transactions foncières sur le littoral en particulier les terrains situés dans cette zone.

Cependant, dans sa parution du jour, « Le quotidien » livre une information qui pousse à se demander ce que vaut la parole du chef de l’Etat. En effet, le gouvernement a finalement décidé de laisser les investisseurs touristiques reprendre leurs travaux sur la Corniche. Ce qui fait dire d’ailleurs à nos confrères que les promoteurs comme Aïdara Sylla et Cie nagent dans le bonheur.

A en croire le journal, l’Etat a cédé aux pressions de la Banque africaine de développement et la Banque ouest africaine de développement qui ont accordé leur financement à certains investisseurs touristiques à l’image de Mossadek Bailly. Lequel veut construire son hôtel dakarois, l’Azalaï de Dakar, sur cette aire convoitée par d’autres requins. 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*