VICTIME DE LICENCIEMENT ABUSIF Aïssatou Diop Fall encore gagne en appel contre Sidy Lamine Niass

Aïssatou Diop Fall
Aïssatou Diop Fall
Aïssatou Diop Fall

 

Aïssatou Diop Fall a gagné la seconde manche du bras de fer judiciaire qui l’oppose à Sidy Lamine Niass. La Cour d’appel de Dakar a aussi déclaré le groupe Walfadjri coupable de licenciement abusif à l’égard de l’ancienne directrice des Programmes.

Dans son jugement rendu le mardi 11 avril 2012, le Tribunal du travail Hors Classe de Dakar avait estimé que la rupture des relations de travail, est un licenciement abusif. Pour cette raison, le tribunal avait condamné le Groupe Walfadjiri à payer à Aïssatou Diop Fall, une indemnité de préavis estimé à 2.039.769 F et une indemnité de licenciement d’un montant de 1.034.049 F.

Le groupe de Sidy Lamine Niass était aussi condamné à payer à son ex-directrice des programmes des dommages et intérêts pour licenciement abusif estimés à 10.000.000 F. Le tribunal avait également ordonné l’exécution provisoire à hauteur de 720.000 F.

Non content de cette décision, Sidy Lamine Niass avait interjeté appel. Mais, il n’a pas obtenu gain de cause. Car, dans son arrêt rendu le 18 courant, la chambre sociale de la Cour d’appel a confirmé le jugement de première instance.

Débouté, le patron de Walfadjri devra allouer à son ex-employée, une indemnité de licenciement de 910.355 francs CFA ainsi qu’une indemnité de préavis de 2 millions 109 mille francs Cfa. Sidy Lamine devra également verser à l’animatrice de TFM, des dommages et intérêts fixés à 10 millions de francs Cfa.

Nettali

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*