VIDEO: Malmenée Par L’Iran, L’Espagne Assure Le Service Minimum: Iran (0-1) Espagne

Dans cette deuxième journée du groupe B, l’Iran et l’Espagne croisaient le fer à la Kazan Arena.

Au terme d’une lutte de tous les instants, les hommes de Fernando Hierro l’emportent sur le fil 1-0.

Après son prometteur résultat nul face au Portugal (3-3), l’Espagne devait absolument l’emporter face à l’Iran pour rejoindre le champion d’Europe en tête du groupe B. Pour y parvenir, Fernando Hierro alignait un 4-2-3-1 et effectuait deux changements par rapport au premier match face au Portugal. Ainsi, Dani Carvajal et Lucas Vazquez débutaient la rencontre. En face, Carlos Queiroz optait également pour un 4-2-3-1 et procédait à une large rotation en effectuant huit changements par rapport au match face au Maroc (1-0).

Dès les premières minutes, l’Espagne mettait le pied sur le ballon mais ne parvenait pas à s’approcher des buts gardés par Beiranvand. Au bout de vingt minutes, la Roja ne s’était créée aucune opportunité, bien muselée par un bloc iranien très regroupé. Il fallait attendre la 24e et un coup-franc de David Silva bien capté par Beiranvand pour voir le premier tir cadré du match. Les hommes de Fernando Hierro se procuraient une nouvelle occasion suite à une transversale d’Iniesta, Pique remisait de la tête pour David Silva, dont la reprise acrobatique passait au-dessus (30e). À la surprise générale, l’Iran tenait tête à l’Espagne grâce à une défense héroïque.

Diego Costa débloque la situation

Au retour des vestiaires, l’Espagne se procurait une belle opportunité. Après un ballon mal renvoyé par la défense iranienne, Sergio Busquets décochait aux abords de la surface une lourde frappe repoussée en deux temps par Beiranvand au nez et à la barbe de Lucas Vazquez (50e). Trois minutes plus tard, l’Iran pensait ouvrir le score. Sur une longue touche dans la surface mal renvoyée par Ramos, Ansarifard décochait une belle volée qui filait juste à côté (53e). Mais les hommes de Carlos Queiroz allaient rendre les armes à peine deux minutes plus tard. Andrés Iniesta s’enfonçait dans la défense iranienne et servait Diego Costa dans la surface qui profitait d’une partie de billard avec Rezaeian pour tromper la vigilance de Beiranvand (1-0, 54e).

Loin de rendre les armes, la sélection iranienne répliquait sur un centre venu de la droite signé Ebrahimi, repris de la tête par Taremi. Mais sa tentative trop croisée passait à côté des buts gardés par De Gea (61e). L’Espagne manquait de réaliser le break. Suite à une combinaison entre Isco et David Silva sur corner, le ballon revenait sur Piqué dont la frappe était miraculeusement repoussée sur la ligne par Rezaeian (71e). En fin de match, l’Iran ratait d’un rien l’égalisation. Sur la gauche, Amiri se débarrassait de Piqué et centrait pour Taremi dont la tête filait juste au-dessus (82e). Au bout du suspens, l’Espagne l’emportait par la plus petite des marges et rejoignait le Portugal en tête du groupe B.

Mercatofoot

In the Spotlight

le lieu et la date de l’inhumation de Bruno Diatta

by Babacar Diop in Nécrologie - Avis de Décès 0

Bruno Diatta sera inhumé jeudi prochain à Dakar. La famille du défunt a pris cette décision hier soir. Selon la Rfm, qui donne l’information, citant un membre de la famille du disparu, le chef de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*