Affaire du « Joola » : accusé de détournement, le Directeur de l’agence chargée des pupilles fait l’autruche

 Aujourd’hui c’est l’an 17 du naufrage du bateau le Joola. La plus grande catastrophe maritime du monde. L’heure est au bilan, et l’Agence Nationale des Pupilles de la Nation, chargée de s’occuper des orphelins du « Joola » est indexée pour une gestion nébuleuse. Depuis hier, Mamadou Saliou Diallo, Directeur de cette agence fait la « Une » des journaux pour mauvaise gestion. Le sieur Diallo a pris comme prétexte le 17e anniversaire du naufrage pour convoquer une conférence de presse et faire un bilan de tout ce que l’Agence, créée en 2010 par décret a réalisé. Au préalable, il a demandé à tous les journalistes présents de ne pas lui poser des questions sur les rumeurs de « mauvaise gestion ». « Je ne répondrai à aucune question concernant cette histoire ». C’est ainsi qu’il a parlé des bourses octroyées aux pupilles et l’accompagnement dans leurs études. Quid de l’affaire des trois voitures de luxe achetées pour lui, les surfacturations, les nominations et recrutements sans respect des textes ? M. Diallo a préféré faire l’autruche…