Birame Senghor: “la France a tué mon père en 1944 à Thiaroye”




Au Sénégal, chaque 1er décembre, on commémore le massacre de Thiaroye.

En 1944, plusieurs dizaines de tirailleurs sénégalais ont été tués par l’armée française.

Selon les autorités françaises, il s’agissait d’une mutinerie qui avait mal tourné.

L’année 2019 marque les 75 ans de cet évènement tragique.

Biram Senghor, fils de Mbapp Senghor, un tirailleur sénégalais mort à Thiaroye, demande toujours justice et réparation à la France pour ce qu’il assimile à un “crime odieux”.

Par ailleurs, il déclare que la France a une dette de sang vis-à-vis des Africains.

Ndèye Khady Lo et Alassane Dia l’ont rencontré à Dakar.