Cheikh Yérim Seck : « Khalifa Sall est devenu un problème sans solution »

Khalifa Ababacar Sall a effectué sa première sortie ce lundi au Fun City. Une sorti apprécié par Cheikh Yérim Seck qui a retenu deux grandes phrases du discours de l’ex maire de Dakar.

Les phrases fortes

« J’ai retenu deux phrases fortes » a déclaré Cheikh Yérim Seck  sur le plateau de la Tfm. « Quand il dit « le passé c’est le passé » pour moi c’est une phrase forte. Quand il dit « nous somme héritier d’une tradition d’une tradition politique qui allie la démocratie à la liberté au progrès » c’est une phrase très forte » analyse le journaliste.

Leader de la social démocratie

Pour lui « cela veut dire qu’il se positionne comme leader de la social démocratie, c’est à dire de cette idéologie politique dont se  réclame le parti socialiste et une bonne partie de la gauche sénégalaise. »  « Je pense que Khalifa Sall  a fait un grand discours sur ce que l’autre appelé les grandes querelles » ajoute-t-il.

Le problème Khalifa Sall

« Si j’avais gardé ma fougue de journaliste d’entant, j’aurai écrit un problème sur le problème Khalifa Sall » déclare Cheikh Yérim. car pour lui « avant d’entrer en prison, il était un problème, aujourd’hui il est devenu un problème sans solution. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.