Coronavirus : 300 décès de plus en France, une “situation de plus en plus critique”

Le bilan du Covid-19 en France est passé à 1 995 décès, soit près de 300 dans les dernières 24 heures, a annoncé vendredi le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Au total, 32 964 cas ont été confirmés en France.

“La situation devient de plus en plus critique dans certains territoires” a averti vendredi 27 mars le directeur général de la Santé, le professeur Jérôme Salomon, lors de son point presse quotidien. Le nombre de décès recensé au sein des hôpitaux français est passé à 1 995, soit près de 300 cas supplémentaires en 24 heures, pour 32 964 contaminations confirmées, au total, en France.

Ce bilan a été multiplié par quatre dans les hôpitaux en une semaine. Dans 85% des cas, les personnes décédée étaient âgées de plus de 70 ans, a précisé Jérôme Salomon. Il ajoute que 15 732 malades sont désormais hospitalisés dans 623 établissements dont 3 787 cas lourds en réanimation, soit un nouvel afflux de 412 patients en une seule journée.

Surmortalité de 6 %

Selon des chiffres de l’Insee, la surmortalité (décès en surnombre par rapport aux tendances habituellement enregistrées) s’est élevée à 6% au cours de la semaine du 16 au 22 mars. Dans cinq régions, la surmortalité est significative : 37,8 % dans le Grand-Est, 17,3 % dans les Hauts-de-France, 21 % en Bourgogne-Franche-Comté, 35,7 % en Île-de-France et 39,2 % pour la Corse au cours de la même semaine.

Jérôme Salomon a également annoncé que le bilan international était désormais de 26 000 décès pour 566 000 cas confirmés dans 176 pays. L’Europe demeure l’épicentre de l’épidémie avec plus de 300 000 cas. Le directeur général de la Santé a, de nouveau, félicité les soignants et appelé le peuple français à la solidarité face à la crise.

Près de 1 000 morts en 24 h en Italie

L’Italie a annoncé près d’un millier de nouveaux morts en 24 heures, un bilan qu’aucun pays au monde n’avait atteint jusqu’à présent, selon des données officielles de la Protection civile. Pour l’Institut supérieur de la santé, le pic n’est toujours pas atteint et pourrait l’être dans les prochains jours. La contagion continue toutefois de ralentir.

Avec plus de 97 000 cas, selon l’université Johns Hopkins, les États-Unis sont désormais premiers en nombre de cas officiellement déclarés dans le monde. Près de 18 000 cas ont été recensés en une journée. Pour éviter au pays de plonger dans une récession durable, la Chambre des représentants a adopté le plan d’aide le plus vaste jamais adopté aux États-Unis, qui mobilisera 2 000 milliards de dollars.

Les autres pays les plus touchés sont l’Espagne avec 4 858 morts, la Chine continentale avec 3 292 morts, l’Iran avec 2 378 morts et la France avec 1 995 morts.

Avec AFP et Reuters