Coup de cœur: des balançoires installées à travers le mur qui sépare les Etats-Unis du Mexique

Des balançoires roses, imbriquées dans le mur construit pour séparer les Etats-Unis du Mexique, ont été installées dans la région d’Anapara, l’une des plus pauvres du pays.

Véritable pied de nez à la politique migratoire de Donald Trump, ces balançoires, pensées comme des “murs à bascule” ont permis aux enfants de jouer ensemble, de chaque côté de la frontière.

C’est “une des expériences les plus incroyables de ma carrière”, déclare ainsi Ronald Rael, professeur d’architecture à l’Université de Californie à Berkeley. “Un événement rempli de joie, d’enthousiasme et de convivialité à la frontière”, raconte-t-il sur son compte Instagram.