Excision : une vie après le drame grâce à la chirurgie réparatrice

Plus de 200 millions de filles et de femmes en vie aujourd’hui ont été excisées dans 30 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie où les MGF sont concentrés (ONU).

Touchées dans leur intimité, certaines font recours à la chirurgie pour réparer les dégâts d’une pratique culturelle difficile à combattre.

Depuis 2012, 35 femmes ont subi cette intervention au Sénégal. L’une d’entre elles a accepté de raconter son histoire sous couvert de l’anonymat; nous l’appellerons “Fatou”.

Un reportage de Lalla Sy pour l’émission de santé “La Vie”.